👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Pas négative, la critique, mais un peu mitigée : en effet, c'est la première fois, de façon flagrante, que les faces B sont plus interessantes que l'album en lui même. (Down is the New Up, notemment, et son falsetto parodique de Prince sur la fin)
Certains morceaux (Faust Arp, Weird Fishes... ) sont tout bonnement sublimes, d'autres carrément irritants (House of Cards...), et les autres, un cran en deça des précédents efforts de Radiohead. Certains sont même des "chutes" de très vieux morceaux (Nude), remastérisées et réenregistrées pour l'occasion.
Bref, un album qui vaut plus par son mode de diffusion, un album qui montre non pas un essoufflement, mais une pause chez Radiohead, le temps de contempler un peu leur passé et le moment présent, avant le grand bond vers la suite (le terrible et superbe King of Limbs)
eukaryot
6
Écrit par

il y a 10 ans

1 j'aime

In Rainbows
Raspaillac
10
In Rainbows

How come I end up where I started?

Thom Yorke en lévitation pendant 43 minutes La transition entre Nude et Weird Fishes Les frères Greenwood en mode tiki taka Des arpèges cristallines Un mode de commercialisation qui fait un doigt à...

Lire la critique

il y a 6 ans

21 j'aime

In Rainbows
AWolfAtTheDoor
9
In Rainbows

Critique de In Rainbows par AWolfAtTheDoor

Fin 2007, Radiohead crée l'évènement en mettant son nouvel album à la disposition du public, uniquement sur Internet dans un premier temps, et à un prix fixable par l'acheteur lui-même. C'est une...

Lire la critique

il y a 10 ans

14 j'aime

3

In Rainbows
Ruru
9
In Rainbows

Decicated to all human beings

Octobre 2007, Toulouse : j'écoute The Bends et Ok Computer en boucle, j'apprends certains titres à la guitare, Marvin le Paranoid Android est mon wallpaper... : Radiohead ne m'obsède pas mais...

Lire la critique

il y a 7 ans

12 j'aime

’Allelujah! Don’t Bend! Ascend!
eukaryot
9

retour en grande pompe (dans ta gueule.)

Ils sont revenus, quasi sur la pointe des pieds, avec un album qui pourtant n'a rien de discret. Si l'on retrouve immédiatement les sonorités Godspeediennes qui ont re-défini le postrock pendant une...

Lire la critique

il y a 9 ans

41 j'aime

1

Red
eukaryot
10
Red

Critique de Red par eukaryot

Groupe phare du mouvement progressif, né du cerveau un poil boursouflé mais néanmoins torturé du sieur Gilles Fripp, (je vous invite à d'ailleurs écouter The Cheerful Insanity of Giles, Giles and...

Lire la critique

il y a 10 ans

36 j'aime

8

Souls at Zero
eukaryot
9

Critique de Souls at Zero par eukaryot

Des fois, c'est pas facile d'être chroniqueur. Sisi. Ce n'est pas toujours une question d'écouter de la musique qui tue tout en s'enfilant de la coke et des putes russes mineures et lascives. Des...

Lire la critique

il y a 10 ans

17 j'aime

2