Pochette In the Court of the Crimson King

Critiques de In the Court of the Crimson King

Album de (1969)

Long live the Crimson King !

Regardez-moi cet hurluberlu aux naseaux dilatés, la bouche béante, la glotte tombante et les yeux qui fuient. Dans le blanc des yeux. Tendez l'oreille. Ça y est, vous y êtes. Le chef d’œuvre. Cet album, c'est d'abord la naissance d'un genre, le rock progressif. Un genre qui va donner une nouvelle dimension au rock en le triturant de tous les sens, l'étirant, le questionnant, le... Lire l'avis à propos de In the Court of the Crimson King

91 14
Avatar Yyrkoon
9
Yyrkoon ·

Critique de In the Court of the Crimson King par T_wallace

Lors de mes jeunes années (au moment où mes oreilles commençaient à se sensibiliser à la musique), dans le salon de mes parents, la collection de vinyles trônait entre les VHS et les bandes dessinées, et formait un alignement monolithique auquel il m'était difficile de toucher. Une mise en garde précoce de ma maman avait bridé en moi le désir de manipuler ces objets étranges, sans épaisseur,... Lire la critique de In the Court of the Crimson King

47 5
Avatar T_wallace
10
T_wallace ·

Confusion will be my epitaph.

Magnifique. Sans doute le meilleur album de progressif jamais créé (si l'on met Pink Floyd à part bien entendu). L'album est juste une définition de ce qu'est le progressif ; un album concept symbole d'un style de rock éclectique, difficilement accessible, nécessitant une certaine patience, mélange de rock, musique classique et de jazz. L'album s'ouvre sur 21st Century Schizoid Man, qui n'a... Lire la critique de In the Court of the Crimson King

44 7
Avatar Thomas_Dekker
9
Thomas_Dekker ·

Un album indispensable malgré l'effet de l'âge !

Avec sa pochette comico-délirante célébrissime et sa réputation de pierre de touche du prog-rock première génération, "In the Court of the Crimson King" peut-il encore nous toucher, alors que le rock semble depuis longtemps être revenu de tout, et que l'expérimentation musicale a depuis fait des pas de géant ? Il est d'abord indéniable que la poésie "hippie-médiévale" de Pete... Lire la critique de In the Court of the Crimson King

12
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Le sacre du roi cramoisi.

En 1969 sortait le disque de rock progressif par excellence, "In the court of Crimson King", bien souvent sobrement intitulé "In the court of". L'époque était à la création du hard-rock bluesy et du "prog". Instigateurs du hard rock, le Cream lançait dans son sillage Deep Purple et Led Zeppelin, qui sont à l'origine du hard rock comme genre. En Angleterre, le hard rock donc. Et puis le... Lire l'avis à propos de In the Court of the Crimson King

28
Avatar Errol 'Gardner
10
Errol 'Gardner ·

Méga-culte et anonyme, ultra-inacceuillant et GENIAL !

King Crimson, un groupe complètement à part. Il a plusieurs caractéristiques. Déjà, son histoire, qui est complètement anarchique. Les musiciens n'arrêtent pas de se désister et de remplacer ! Seul Robert Fripp reste sur le navire. Il me fait marrer d'ailleurs: il a toujours prétendu ne pas être le leader, mais c'est le seul à être rester sur tous les disques, il a carrément décider du renvoi... Lire la critique de In the Court of the Crimson King

6
Avatar Billy98
10
Billy98 ·

Coup de Maître

Combien de premiers albums existent-ils dont leurs auteurs peuvent se targuer d'avoir d'emblée créé un chef-d'oeuvre intemporel entièrement abouti? Un sondage sur cette question serait tout à fait passionnant, et il ne fait pas grand doute qu'y figurerait en bonne place cet album qui est un véritable miracle musical. On a de la peine à croire que pour un premier album, un groupe aie d'emblée... Lire la critique de In the Court of the Crimson King

8
Avatar Alexandre Cagli
10
Alexandre Cagli ·

Paranoid King

Bien que ma découverte ne date aujourd'hui que de quelques semaines, je donnerais beaucoup pour entendre à nouveau pour la première fois la formidable ouverture de l'album, 21st Century Schizoid Man, tant l'impression qu'elle laisse dès le premier abord est durable et inextinguible, et tant elle continue de fasciner et de heurter cinquante ans après sa sortie. Il semble difficile de... Lire l'avis à propos de In the Court of the Crimson King

12 24
Avatar Faulkner
9
Faulkner ·

Critique de In the Court of the Crimson King par eukaryot

Intemporel, classieux, cet album pose non seulement les bases du rock progressif des 70's, mais également toutes les bases de ce que sera le rock lors des décennies à venir. impossible de faire une critique objective de cet objet aussi halluciné (21st Century Schizoid Man), qu'hallucinant (Epitaph), dense, riche, mélodieux, profond, aux thèmes liés (forcément) à la condition humaine (Moonchild,... Lire l'avis à propos de In the Court of the Crimson King

7
Avatar eukaryot
9
eukaryot ·

à jamais les premiers

Considéré à juste titre comme le premier album de rock progressif (même si Fripp récuse le terme) "in the court of the Crimson king" est aussi le meilleur album du genre, celui qui a donné ses lettres de noblesses au rock progressif Tout d'abord la pochette est sublime, les textes de Sinfield (considéré comme le 5e membre du groupe) poétiques mais là où l'on tombe dans le génie c'est bien... Lire la critique de In the Court of the Crimson King

4 16
Avatar nico94
9
nico94 ·