KoRn : L'apogée

Avis sur Issues

Avatar Fullman
Critique publiée par le (modifiée le )

Après le succès commercial de Follow the leader, le chanteur Jonathan Davis supporte assez mal son nouveau statut de superstar (merci qui ? MTV !) et fait une dépression qui lui rappelle de nombreux souvenirs (ses études à la morgue, son beau père violent, le divorce de ses parents durant son enfance, son viol... ) Mais contrairement au premier album, le groupe a désormais 5 ans de carrière et donc d’expérience, ce qui leur permet d'aller encore plus loin dans la démarche artistique.

Ce que j'aime avec Korn, c'est qu'à chaque album ils n'ont pas peur de tester quelque chose de nouveau, de changer de style. Je veux dire par là qu'il y a une évolution continue de leur carrière, durant laquelle ils sont passés d'un style brute et direct (KoRn), à une musique plus mélodique et accessible (Follow) pour en arriver à Issues, où l'ambiance global de l'album est plus sombre.

L'ouverture se fait avec une minute de cornemuse/batterie qui annonce le classique (mais pas le meilleur morceau) de l'album "Falling away from me", qui, comme tout l'album, offre des riffs aux sonorités mélancoliques. On alterne entre brutalité et mélodie, avec des morceaux très travaillés et aboutis : "Trash","Make me bad" (Ce refrain !),"Hey daddy","Somebody someone"(Sonorités plus pop). Ces morceaux font partie pour moi de ce que Korn a pu produire de meilleur, au delà de cet album. La production est également très aboutie : On retrouve un son de batterie crue et une basse slapante. Le tout est assez équilibré avec les guitares même si c'est toujours le chant l'élément principal. Les effets sonores et le chant reflètent au final une ambiance assez noire, presque dépressive (Couplet de "Trash" et "Let's Get") qui contrastent avec des moments plus brutes ("Beg for me","Wake Up").

L'ordre des pistes a également toute son importance car il y a une démarche d'alterner des morceaux "classiques" avec des pistes de transition plus courtes et calmes comme "It's gonna go away" ou "Am i going crazy".

La sublime pochette, sur laquelle on voit une peluche éventrée résume Issues en 2 mots opposés : Doux et violent. Je pense qu'Issues est moins accessible que les opus précédents mais se révèle avec le temps. C'est un album assez personnel qui correspond à ce que Korn a produit de plus abouti. En un mot : C'est le meilleurs album de Korn. Indispensable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 459 fois
2 apprécient

Fullman a ajouté cet album à 5 listes Issues

Autres actions de Fullman Issues