Écouter
Pochette It's Only Rock ’n Roll

It's Only Rock ’n Roll

(1974)
12345678910
Quand ?
6.7
  1. 0
  2. 0
  3. 3
  4. 10
  5. 40
  6. 102
  7. 173
  8. 77
  9. 20
  10. 10
  • 435
  • 9
  • 46
  • 0

Liste de morceauxIt's Only Rock ’n Roll

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:48)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:33)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:08)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:38)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:38)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:03)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:13)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:18)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:45)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:33)
Match des critiques
les meilleurs avis
It's Only Rock ’n Roll
VS
Avatar Eric Pokespagne
7
Aux abonnés absents

En 1974, Keith Richards est presqu'aux abonnés absents - lire son édifiante biographie -, et "Goat's Head Soup" a annoncé le début de la longue déchéance du "plus grand groupe de rock du monde". En 1974, je n'attends rien de "It's Only Rock'n'Roll", si ce n'est sa magnifique pochette de Guy Pellaert, et je prends une bonne (petite, quand même...) claque : cet album, certes mineur si on le compare aux oeuvres colossales qui l'ont précédé,...

3 1
It's the rolling stones but I don't like it

« ...It gets me doooooooOOOOOOoooown, it gets me dooooooOOOOOOooooown... » A force d'enchaîner les albums à la vitesse de l'éclair et de nous resservir le même plat, il fallait bien que ça plante un jour. Chose faite grâce à « It's only rock & roll », sorte de « Goats head soup » bas de gamme réchauffé. La grande majorité de l'album s'illustre par un manque flagrant d'originalité. On sentait déjà sur le pourtant très bon « Goats head soup » que la prise de risque était calculée. Les Stones... Lire l'avis à propos de It's Only Rock ’n Roll

1
Critiques : avis d'internautes (9)
It's Only Rock ’n Roll
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
C'est seulement du rock and roll, mais on aime ça !

Bonjour monsieur it's only rock and roll ! (la fille elle parle aux albums des Stones, la fille.) Vous, on peut dire que d'entrée, vous donnez le ton. It's only rock and roll but I like it. Là, si on n'a pas compris le message, on est bouchés. En gros, c'est "ok, on a compris, la musique et la danse ne changeront pas le monde, on renversera pas l'ordre ancien pour mettre...rien, à la place.... Lire la critique de It's Only Rock ’n Roll

3 7
Avatar ladymarlene
9
ladymarlene ·
Découverte
Yes, I like it

Alors que certain considère l’album « Exile on Main Street » comme le début de la fin pour les Stones et si j’aurais tendance à penser que l’âge d’or de la troupe à Jagger s’arrête bel et bien à ce disque, je suis très loin de mal considérer tous les albums suivants. Les Stones ont tellement tutoyé les sommets, qu’il fallait bien qu’ils redescendent un jour et si ils ne retrouvent plus jamais le... Lire l'avis à propos de It's Only Rock ’n Roll

23 15
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·
Critique de It's Only Rock ’n Roll par FlyingMan

Après le sud de la France, puis la Jamaïque, les Stones vont s'installer à Munich pour leur prochain album. Une pléiade de stars s'y bousculent (Bowie, Preston et un certain Ron Wood) mais ca ne sauve pas les Stones, car visiblement l'ambiance grisâtre de la RFA a pris le pas sur le groupe puisqu'on ne peut pas parler de franche réussite pour cet album. La face A est plutôt correcte pourtant.... Lire la critique de It's Only Rock ’n Roll

2 2
Avatar FlyingMan
5
FlyingMan ·
it's only rock 'n roll but we like it

Incontestablement le douzième album des Rolling Stones restera dans les mémoires ,plusieurs raisons a cela a commencer par l 'inoubliable pochette mythique signée Guy Pellaert ( qui signera la même année celle toute aussi magnifique de 'Diamond dogs ' de Bowie et une production assurée par Jagger /Richards en personne (sous le pseudonyme des 'glimmer twins... Lire la critique de It's Only Rock ’n Roll

Avatar jimbomaniac
7
jimbomaniac ·
Un peu en dessous des précédents mais toujours très bon

Le problème de cet album, c'est que le meilleur côtoie le pire ! Les 3 premiers morceaux sont énormes, mais Till The Next Goodbye vient tout gâcher avec sa niaiserie. Heureusement qu'il y a Time Waits For No One et ses légendaires solos de guitare par Mick Taylor, qui aura contribué à la meilleure période des Stones. Et puis il y a de bons morceaux typiquement Stoniens, auxquel il manque une... Lire la critique de It's Only Rock ’n Roll

1
Avatar OlivierC
8
OlivierC ·
Toutes les critiques de l'album It's Only Rock ’n Roll (9)
Vous pourriez également aimer...