Écouter
Pochette L.A. Woman

L.A. Woman

(1971)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 11
  2. 8
  3. 8
  4. 26
  5. 88
  6. 278
  7. 1061
  8. 2251
  9. 1579
  10. 798
  • 6.1K
  • 431
  • 500
  • 10

Liste de morceauxL.A. Woman

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:19)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:20)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:41)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:12)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:53)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:38)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:11)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:00)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:15)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:16)
Critiques : avis d'internautes (18)
L.A. Woman
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Mr Mojo Raisin'

Après les Stones, les Doors doit bien être le groupe qui m'a le plus marqué, découvert durant ma tendre enfance grâce aux casettes audio de mon paternel et, en six albums studio, ils ne m'auront jamais déçu et proposé une carrière fantastique jusqu'à L.A. Woman, chant du cygne sorti deux mois avec la...

31 5
Avatar Docteur_Jivago
10
·
Motel, money, murder, madness !

Petit matin. La portière de la voiture s'ouvre et s'y engouffre un homme un peu ivre, hirsute. Le soleil de Californie pointe derrière les montagnes une lueur rougeoyante. Les effluves de bourbon et de cannabis s'élèvent dans l'habitacle, le moteur démarre et la voiture part en trombe, lancée à toute vitesse sur une route dont personne ne sait encore la destination. The... Lire la critique de L.A. Woman

28 6
Avatar Krokodebil
10
Krokodebil ·
Le testament du roi lézard

Bon, c’est vrai que l’album a pris un coup de vieux, mais c’est le bon vieux, le vieux qui enrichit. Le genre de vieux qui recouvre d’un vernis protecteur à l’ancienne, terrible révélateur de la qualité, ou de non qualité, comme le tanin dans un grand crû. Et force est de constater qu’on est pas là pour rigoler. On a un blues brut de décoffrage. Que se soit Been Down So Long ou Car Hiss By My... Lire l'avis à propos de L.A. Woman

2 1
Avatar Angie_Eklespri
9
Angie_Eklespri ·
Découverte
City of night

Cela aurait pu être l'album de la renaissance, du retour aux sources plutôt. Après les errances des précédents opus, trois Doors d'un côté et Morrison de l'autre, un producteur s'échinant à recoller les morceaux (avec d'ailleurs de très beaux morceaux, tous les albums des Doors sont intéressants), LA Woman ramène le groupe à l'énergie initiale, celle des bases du blues et du rock. Morrison, qui... Lire la critique de L.A. Woman

39 6
Avatar pphf
10
pphf ·
On ne rigole plus !

Soudain, on ne rigole plus, on ne fait plus semblant : cuir noir et torrents poétiques sont loin derrière, à jamais inaccessibles. La Rock Star ultime s'est abîmée dans l'alcool et les drogues, et c'est un somnambule bouffi qui s'avancera vers son ultime rendez-vous au Père Lachaise. Pour le moment pourtant, cruel paradoxe, les Doors n'ont jamais été aussi essentiels,... Lire la critique de L.A. Woman

8 4
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques de l'album L.A. Woman (18)
Vous pourriez également aimer...