Pochette L.A. Woman

Critiques de L.A. Woman

Album de (1971)

  • 1
  • 2

Mr Mojo Raisin'

Après les Stones, les Doors doit bien être le groupe qui m'a le plus marqué, découvert durant ma tendre enfance grâce aux casettes audio de mon paternel et, en six albums studio, ils ne m'auront jamais déçu et proposé une carrière fantastique jusqu'à L.A. Woman, chant du cygne sorti deux mois avec la... Lire l'avis à propos de L.A. Woman

30 4
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·

Motel, money, murder, madness !

Petit matin. La portière de la voiture s'ouvre et s'y engouffre un homme un peu ivre, hirsute. Le soleil de Californie pointe derrière les montagnes une lueur rougeoyante. Les effluves de bourbon et de cannabis s'élèvent dans l'habitacle, le moteur démarre et la voiture part en trombe, lancée à toute vitesse sur une route dont personne ne sait encore la destination. The... Lire la critique de L.A. Woman

25 5
Avatar Krokodebil
10
Krokodebil ·

City of night

Cela aurait pu être l'album de la renaissance, du retour aux sources plutôt. Après les errances des précédents opus, trois Doors d'un côté et Morrison de l'autre, un producteur s'échinant à recoller les morceaux (avec d'ailleurs de très beaux morceaux, tous les albums des Doors sont intéressants), LA Woman ramène le groupe à l'énergie initiale, celle des bases du blues et du rock. Morrison, qui... Lire l'avis à propos de L.A. Woman

39 6
Avatar pphf
10
pphf ·

Le Roi Lézard va mourir.

Dernier album du vivant de Jim Morrison, ultime présence vocale du charismatique chanteur des Doors, qui depuis des mois s'est plongé dans l'alcool et la drogue, il se laisse pousser la barbe pour se défigurer, il veut tuer son image, il ne veut plus de la célébrité, et pourtant il reste encore célèbre de nos jours, de pars son charisme, sa voix, et son décès précoce. Dans leur album... Lire la critique de L.A. Woman

8
Avatar KingJulian
9
KingJulian ·

L.A WOMAN : LA VOIX DE LA RAISON

00h25 Une envie folle me prends de l'écouter... Un album de la nuit... Pourquoi pas ! Je me vois bien dans les rues de Los Angeles... Bon ! Finalement, c'est pas mon trip : L.A. vu d'ici c'est nul ! Par contre vu des Doors, c'est le bon chemin et je veux bien l'emboîter. Le piano a les raisons de rendre folle ma cop's, moi je m'en fous,... Lire l'avis à propos de L.A. Woman

25 9
Avatar Ramblinrose
10
Ramblinrose ·

Un (autre) classique signé Morrison.

J'ai une grande histoire d'amour avec les Doors. Après avoir apposé un 10 à leur 1er et éponyme album j'en met un second à leur dernier (je compte pas les 3 derniers qui n'en sont pas réellement). C'est bien simple : de "Love Her Madly" qui est monstrueux jusqu'à "Orange Country Suite" c'est du bonheur. Pour ceux qui ont suivi seul le 1er et le dernier titre sont à mes yeux (ou oreilles plutôt)... Lire l'avis à propos de L.A. Woman

6 2
Avatar mtf
10
mtf ·

Intemporel et mystérieux...

Difficile de ne pas tomber dans une juxtaposition incessante de divers adjectifs mélioratifs quand on aborde un disque aussi emblématique et sacré que le fameux "L.A Woman" des Doors : leur dernier album ainsi que le plus mature et le plus aboutit pour de nombreux fans. Si il est de coutume que de grands disques de rock naissent dans des conditions particulières, et le plus souvent... Lire l'avis à propos de L.A. Woman

3 2
Avatar Tristan Flocard
10
Tristan Flocard ·

On ne rigole plus !

Soudain, on ne rigole plus, on ne fait plus semblant : cuir noir et torrents poétiques sont loin derrière, à jamais inaccessibles. La Rock Star ultime s'est abîmée dans l'alcool et les drogues, et c'est un somnambule bouffi qui s'avancera vers son ultime rendez-vous au Père Lachaise. Pour le moment pourtant, cruel paradoxe, les Doors n'ont jamais été aussi essentiels,... Lire l'avis à propos de L.A. Woman

4
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·

Critique de L.A. Woman par nico94

Sorti en 1971 « L.A woman » est le dernier album des Doors (et sans doute le meilleur avec le premier mais dans un style différent) Nettement moins psychédélique (sauf le morceau « L'America ») et nettement plus blues voire soul par moments que les albums précédents, la voix est plus rauque et donne parfois un côté un peu sombre au disque ; je dirai que c'est... Lire l'avis à propos de L.A. Woman

1
Avatar nico94
8
nico94 ·

Jim, reviens putain

To some, Jim was a poet, his soul trapped between heaven and hell. To others, he was just another rock star who crashed and burned. But this much is true-you can’t burn out if you’re not on fire. Merci Jim, Peace, Zguy Lire la critique de L.A. Woman

2
Avatar Fantastic MZ
10
Fantastic MZ ·
  • 1
  • 2