Quêtant ma juste destinée, j’avais d’un coup rêvé du Nord

Avis sur L'ordure à l'état pur

Avatar toothless
Critique publiée par le (modifiée le )

Voici le quatrième album du KPN. Sorti quasiment de façon confidentielle (aucune promotion, aucune annonce) chez La Mesnie Herlequin, label/revue de Famine déjà culte (d'éjaculte, hahaha), L'ordure à l'état pur est probablement l'opus de Peste Noire qui a le plus divisé les fans. Et devinez quoi ? C'est mon préféré.

Si Ballade cuntre lo anemi francor pouvait surprendre par certaines sonorités (de l'harmonica sur "Rance Black Metal de France" !), L'ordure à l'état pur est carrément avant-gardiste. Le disque s'ouvre sur un "Casses, pêches, fractures et traditions" bien barré avec valse au trombone et accordéon, imitation du coq en Black Metal et sample des Visiteurs à la clé. Quoi ? Ca vous étonne ? Et si je vous parlais d'un morceau de Black Metal avec des beats Eurodance, des samples de pornos scatophiles, un solo de basse funky et des paroles misogynes écrites en langage SMS ? Impossible me direz-vous. Détrompez-vous, c'est exactement de quoi est fait "Cochon carotte et les soeurs crotte".

"J'avais rêvé du Nord" est un long hommage au Black Metal de plus de 20 minutes, avec de nombreux passages acoustiques (avec de l'épinette des Vosges), et probablement le sommet de l'album. "Sale Famine von Valfoutre" est sans doute le morceau le plus représentatif du "personnage" qu'incarne Famine dans cet album (et sur le suivant), à savoir un vilain pervers nationaliste qui commet des meurtres et qui vit dans la crasse. Les paroles sont assez immondes et totalement délirantes, à l'image du morceau, et de l'album en général. L'album se termine pourtant sur une note sérieuse, avec "La condi hu" (comprendre "la condition humaine"). Violons, choeurs, ce dernier morceau est sans doute l'un des plus beaux du groupe, avec en guise de paroles une énumération de maladies dans laquelle Famine s'est amusé à rajouter "République" ou encore "mégalopole".

Je n'ai ici abordé qu'à peine la moitié de la musique, tant l'album est riche et varié. Il est certes inaccessible, mais il suffit de persévérer pour transformer l'écoute de cet album en un vrai bonheur. Enfin personnellement, je l'ai adoré dès la première écoute, mais comme j'ai vu que tout le monde le trouvait super dur à aborder ...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1130 fois
19 apprécient

toothless a ajouté cet album à 1 liste L'ordure à l'état pur

Autres actions de toothless L'ordure à l'état pur