👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

"Internet c'est l'avènement de la populace dans le Black Metal, l'avènement du n'importe qui et du n'importe quoi, l'apologie de la misanthropie sur des sites communautaires destinés à se faire le plus d'amis. Le circuit souterrain, occulte et élitiste incarné par les LEGIONS NOIRES n'est plus possible : un con mettra toujours les tapes sur internet avec un son mal retranscrit et tout le monde se branlera dessus sans même se rendre compte qu'ils sont la cible de cette musique. "

"Lorsque j'entends ma musique sur myspace ou youtube et comment ils ont massacré mon son, je préférerais mourir que d'être l'auteur de ces morceaux. Si j'étais un auditeur quelconque et que je découvrais Peste Noire tel que les gens l'ont mis et l'écoutent sur Internet, je rigolerais un bon coup et n'en écouterais pas davantage. J'ORDONNE A TOUS LES CREATEURS DE PAGES MYSPACE DE PESTE NOIRE DE LES SUPPRIMER IMMEDIATEMENT, SELON LA VOLONTE DU GROUPE, MA MUSIQUE N'EST PAS FAITE POUR ETRE ECOUTEE SUR UN PUTAIN D'ORDINATEUR. Je ne me casse pas le cul à enregistrer mes albums sur du vieux matériel à bandes pour qu'ils soient écoutés sur un putain D'ORDINATEUR."

"Nous, sur La Sanie des siècles , on avait travaillé un son très en largeur avec de grosses guitares bien sur les côtés. Ce type de son volontairement exagéré ne ressort bien qu'en stéréo sur des chaînes assez amples. Or je ne sais pourquoi, sur Internet les gens l'ont foutu en mono, ce qui fait qu'on n'entend que la voix et la batterie (déjà très fortes à l'origine) d'une manière vraiment sèche et atroce. C'est la même chose sur certains mp3. Tout ce système de téléchargement défectueux et de digestion immédiate (chronique en temps réel à la première écoute sur ordinateur) me fait sincèrement vomir. L'objet CD n'est plus un totem qu'on a patiemment attendu, pour lequel on a travaillé afin de pouvoir l'acheter et l'écouter sur du matériel de qualité lui-même péniblement acquis, ce bel objet de culte (plus beaux encore étaient les vinyles... Tout va vers l'amenuisement) qu'on prend le temps de découvrir et qui a été longuement conçu pour cela. Branchés en connexion rapide les auditeurs actuels téléchargent (= moins d'argent pour le label = encore moins pour l'artiste = zéro financement des groupes = moins de groupes = moins de créativité), avalent et jettent aussitôt ton art comme ils le feraient d'un big mac, on est sur le modèle de la restauration rapide américaine."

"Tous ces geeks puceaux de BMeux à lunettes et à mèche passant leur vie sur last.fm à plaisanter et inventer des rumeurs sur les groupes, toutes fantasmées ! sont-ils tolérables ? Ok le système de la rumeur a toujours existé, mais comme aujourd'hui ce ne sont que les cons qui parlent sur le net (que faire d'autre dans sa chambre après s'être branlé sur des gothiques virtuelles qu'ils ne baiseront jamais ?), ils font régner leurs fausses vérités. J'ai toujours tout fait pour apparaître le moins possible (petit label indépendant, zéro promotion, zéro site, zéro myspace, zéro contact, et combien d'interviews ?) et cela quand bien même j'ai eu, par le biais de connaissances, bien des propositions de la part de gros labels de merde et de magazines métal mainstream de toutes nationalités."

"Je ne veux surtout pas être populaire, ma musique, par son fond et sa forme, ne peut PAS être populaire, c'est impossible et c'est un contresens, on la travaille dans le sens de l'horrible et du bas, elle ne peut plaire qu'à des crapauds isolés, je n'ai toujours pas compris ce « buzz » autour de Peste Noire (et je partage l'avis de ceux qui ne le comprennent pas), peut-être que La Sanie fut trop beau ? Un jour un mec s'est énervé parce que j'étais d'accord avec lui sur le fait que ma musique était de la merde. Il a cru que je me foutais de sa gueule devant tous ses potes qui rigolaient de lui (pensant que je l'humiliais) alors que pas du tout, j'étais vraiment d'accord avec lui."

"Je le répète j'en veux moins à Neige (il est juste fautif d'avoir été lui-même) qu'à tous les morpions qu'il a ramené vers mon groupe, ça c'était pas prévu. Je veux vraiment qu'ils dégagent. Je voudrais leur dire ici : chaque fois que je vois vos faces métropolitaines de tantouses à mèche gâtées-pourries sur last.fm ou myspace, j'hésite à arrêter Peste Noire tellement ça m'est un supplice.
Votre seule face met en danger mon groupe."

"Enfin ce que je hais dans internet c'est aussi ce phénomène de déréalisation : les BMeux se menacent tous via des forums, s'autoproclament guerriers et « Lords » et ne parlent que de tuer des gens, alors que dans la vie ce ne sont que des petites bites faisant mal seulement dans leurs jeux vidéos. Et encore... Des Canadiens avaient juré sur internet de venir nous régler notre compte lorsque nous viendrions, nous accusant d'être des multi-culturalistes à cause d'Indria. Ils insistaient : « nous serons-là, soyez-en sûrs » . Alors où étiez-vous tapettes ? On vous a attendus. On vous a même cherchés ! Nous étions dans la salle et très accessibles à chaque concert. Le seul type qui est venu me chercher (je le félicite au moins d'être venu, lui), il a mis dix secondes avant de réaliser qu'il gisait par terre K.O. Une seule droite et il dormait dans la poussière, l'impertinent ! le présomptueux ! Le peuple en est témoin. Je suis les règles de l'honneur et de la chevalerie et à tous ceux qui m'insultent à répétitions sur des forums cachés derrière leur ordinateur : je suis disponible en chair et en os pour un duel au poing, à l'arbalète ou à l'épée quand vous voulez. Je viens de m'acheter un pistolet-arbalète automatique. C'est un mélange entre un fusil et une arbalète, c'est comme un fusil sauf que ça tire des flèches. J'ai tué une chèvre en la visant à bout portant dans le ventre, l'amadouant avec de l'herbe, elle a mis trois heures à crever. Je ferai pareil avec toi. Je sais que tu aimes l'herbe, les moutons ça aime l'herbe.
Puis avec Internet il y a encore le problème des webzines : quand un webzine sérieux apparaît, trois disparaissent, et rien ne reste. Combien de temps le tiens va-t-il durer ? Puis je préfère le support papier, plus beau, plus charnel, plus durable.
Bon je m'arrête là."

il y a 10 ans

53 j'aime

18 commentaires

La Sanie des siècles - Panégyrique de la dégénérescence
CraneAncestral
7

Critique de La Sanie des siècles - Panégyrique de la dégénérescence par CraneAncestral

La fantastique époque où Peste Noire n'avait pas sombré dans le BM pour enfants, comme il est loin ce temps ! La musique sort bien du ventre, la voix est super aggressive, et a l'avantage d'être...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime

Mon voisin Totoro
Raoh
5

Complètement passé à coté

J'aime beaucoup Ghibli mais je dois avouer que je suis totalement passé à coté de Totoro. Je me garderais de le juger comme un film d'animation surestimé, je suppose je n'ai pas eu la sensibilité...

Lire la critique

il y a 11 ans

77 j'aime

9

The Last of Us
Raoh
8

At last...

Le voilà enfin, le jeu de 2013 que j'ai le plus attendu. La promesse d'un survival horror magnifique, viscéral, mêlant action et infiltration avec du crafting et autres features pour...

Lire la critique

il y a 9 ans

53 j'aime

12