Pochette Larks’ Tongues in Aspic

Larks’ Tongues in Aspic

(1973)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 2
  2. 2
  3. 3
  4. 6
  5. 16
  6. 72
  7. 205
  8. 301
  9. 154
  10. 78
  • 839
  • 89
  • 253
  • 11

Liste de morceauxLarks’ Tongues in Aspic

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(13:37)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:51)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:42)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:54)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:26)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:11)
Critiques : avis d'internautes (5)
Larks’ Tongues in Aspic
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
5e Roi Cramoisi : L'imprévisible

Après le succès plutôt mitigé d'Islands, Robert Fripp, le leader du groupe (même s'il n'aime pas être nommé ainsi) décide de jeter tout le monde, y compris Peter Sinfield son plus ancien collaborateur, pour pouvoir opérer un renouveau de l'esprit de King Crimson. Il décide d'engager le violoniste David Cross, le...

8 1
Avatar Poule Mouillée
8
·
Air

Il est difficile avec le recul de sauver quelque chose de la marée de fangeuse du Rock Progressif que nous écoutions - inconscients ! - au début des années 70. Pourtant, les expériences de Robert Fripp, portées à leur aboutissement dans "Lark's Tongues in Aspic" (versant Air) et "Red" (versant Feu) gardent tout notre respect, et peuvent encore nous emmener... Lire la critique de Larks’ Tongues in Aspic

11 7
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
Pierre angulaire de la musique rock

C'est album est superlatif dans à peu près tous les domaines de la musique rock. Réalisé avec un soin maladif par un groupe de musiciens d'exceptions, chaque partie a été polie, travaillée dans la dentelle, même si c'est pour envoyer une lourde violence brute et jouissive! En fait, jouant de contrastes et d'atmosphères, on passe du violon solo d'inspiration classique aux riffs ravageurs, de la... Lire l'avis à propos de Larks’ Tongues in Aspic

4 1
Avatar Alexandre Cagli
10
Alexandre Cagli ·
Découverte
Rock prog dans tous ses états

L’Angleterre, on ne compte plus les groupes qui s’y créent, les modes et la musique qui s’y réinventent. Dans les années 70 déboule King Crimson, dans le rock progressif à l’époque il y a deux monstres, La machine de guerre Pink Floyd et le discret King Crimson. Dans l’ombre de Pink Floyd il n’en sont pas moins inventifs, parfois très violent avec des guitares qui déchirent littéralement la scène.... Lire la critique de Larks’ Tongues in Aspic

4 1
Avatar Shanks-le-roux
10
Shanks-le-roux ·
LARK'S TONGUE IN ASPIC : ON PREND PAS LES MÊMES ET ON FAIT PAS PAREIL

A tout les blasés des oreilles qui pensent avoir tout entendu, cet album va vous laisser sur votre séant, l'air hagard et la bouche ouverte. Pendant longtemps fan du roi pourpre grâce à leur premier album, lark's tongue in aspics représente une révolution, autant pour moi que pour le rock progressif en général. Le professeur Fripp, après la dégringolade de l'album Islands, décide d'embaucher du... Lire l'avis à propos de Larks’ Tongues in Aspic

2
Avatar Vincent_Labourdette
8
Vincent_Labourdette ·
Toutes les critiques de l'album Larks’ Tongues in Aspic (5)
Vous pourriez également aimer...