Apogée musicale.

Avis sur Laughing Stock

Avatar Rainure
Critique publiée par le

Le titre est à relier au précédent, les deux étant interchangeables, car cet album est avant tout un album dans la continuité du précédent.

La subjectivité sera totalement de mise durant toute la critique, car il s'agit ici de mon album préféré, tous genres et époques confondus.

Suite au départ de Talk Talk de chez EMI, le groupe, encore largement mené par Tim Friese-Greene et Mark Hollis (et ce depuis leur 3ème album), décide de choisir une maison de disque lui laissant totale liberté d'écriture, sans aucune contrainte commerciale. Car de la liberté, il en fallait pour le monument que sera l'album.

Tout comme Spirit of Eden, une année sera nécessaire à la confection de l'album, dans des conditions devenues quasiment mythiques chez les fans. Une salle parfumée à l'encens, à l'éclairage produit uniquement via quelques bougies.

Musicalement parlant, l'album est le plus abouti du groupe. Conférant une place énorme au silence, à l'improvisation, à des passages atmosphériques magnifiques, et éventuellement à une cacophonie réfléchie, il aura fallu cependant pour en arriver là un choix très strict de ce qui serait gardé et ce qui ne le serait pas, réalisé par Mark Hollis, qui supprimait parfois des heures des réalisations des musiciens, ne correspondant pas à ce qu'il souhaitait atteindre. Un univers musical immense, précurseur du Post Rock, qui transporte l'auditeur attentif à travers l'angoisse, le réconfort, l'humidité, l'espace.

Le seul défaut du disque serait alors la qualité d'attention nécessaire pour en délivrer tous les aspects, et il est clair que plus d'un auditeur inattentif sera repoussé par ce mastodonte.

Tout comme le précédent, à posséder absolument, et à (ré)écouter.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 924 fois
23 apprécient

Rainure a ajouté cet album à 5 listes Laughing Stock

Autres actions de Rainure Laughing Stock