Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Amour de Jeunesse

Avis sur Le Chemin

Avatar Alex La Biche
Critique publiée par le

Non je n'ai pas honte. Non cet album ne mérite pas tant d'acharnement. Oui vous êtes injustes. Oui cet album est gravement sous-estimé. De toute façon, vous êtes tous des méchants.

Moi, cet album, il m'a vu grandir. À l'époque j'étais en CM2, et la journée je jouais aux pogs dans la cour de récrée avec mon kini Trunks super saiyen, dont j'étais trop fier. Certes qui n'était pas terrible car trop fin mais trop classe comme Lokhlass. Puis le soir, je rentrais en voiture et j'écoutais Kyo.

Puis au fur et à mesure que ma banane Adidas se remplissait de billes pépites et autres calots mammouths, c'était toujours le même album qui tournait dans le MP4.

La banane se remplit (car j'étais très très fort), et j’atterris au collège. Mes premiers regards non-innocents, mes premiers sentiments aussi. Et ce n'est pas évident quand on ne sait pas s'y prendre. Alors on écoute Comment te dire. Puis vient pourquoi pas, le premier amour. Et on écoute encore cet album de temps en temps.

Certes, les chansons débordent de naïveté, mais n'est-ce pas le cas de nos premiers amours ? Car c'est bien de cela que l'album traite, et l'amour juvénile est ici très bien retranscrit. Cette peur du rejet, cette dépendance à l'autre qui nous dépasse, tout ceci est parfaitement mis en chanson dans Dernière Danse, où une ultime étreinte n'est jamais à proscrire, quitte à en finir. Car oui, un jour, l'amour se termine...

Groupe pop-rock discrédité pour ses pleurnicheries, ses quatre membres tirent leur épingle du jeu grâce à cette ambiance maussade qui parcoure la majorité du disque. Pour moi, la fin d'un amour n'a jamais été aussi bien retranscrit que dans Le Chemin. De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas qu'on dit, mais on se retrouve souvent les deux pieds entre ces deux choses. Partagé. Ouais, cette chanson fait son effet à chaque fois, comme un petit pincement à mon petit cœur.

(Je suis pas un fragile en vrai, je suis un thug ma gueule hein, faut pas croire)

Mais le pire dans une rupture, c'est quand l'ex en question retrouve quelqu'un, n'est-ce pas. Et là, Kyo est là pour livrer ce qui est sans aucun doute ma favorite de l'album : Je Saigne Encore. Toujours avec une certaine naïveté, ils retranscrivent parfaitement l'effroyable sensation de la chose.

C'est une douleur qui se garde, qui fait plus de bien que de mal.

Bah oui quand même. L'amour c'est bien quand même. Bien que Benoît Poher chante pessimiste, il le fait de façon relativement joyeuse, et c'est un des points forts de l'album. L'interprétation du chanteur confère une certaine légèreté, qui fait que ça s'écoute facilement, sans prise de tête. On suit la simplicité de la musique, au rythme de la voix, simplement.

Récompensés à maintes reprises entre autre aux NRJ Music Awards, Victoires de la Musique, MTV Europe Music Awards (et autres trucs qui finissent en awards), cet album aura su attirer détracteurs et haters, je comprends pourquoi, mais quand même, faut pas abuser. Moi je l'aime. L'homogénéité de l'abum fait que je ne peux m'empêcher de l'écouter en entier. La simplicité et la naïveté de la courte écriture est en parfait accord avec les thèmes abordés. C'est mon péché mignon. Et une chose est sûre, à faire, il a encore du chemin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 805 fois
49 apprécient · 4 n'apprécient pas

Alex La Biche a ajouté cet album à 1 liste Le Chemin

Autres actions de Alex La Biche Le Chemin