Écouter
Pochette [Led Zeppelin IV]

[Led Zeppelin IV]

(1971)
12345678910
Quand ?
8.3
  1. 17
  2. 11
  3. 13
  4. 43
  5. 100
  6. 237
  7. 1076
  8. 2575
  9. 2722
  10. 1544
  • 8.3K
  • 708
  • 717
  • 38

Liste de morceaux[Led Zeppelin IV]

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:57)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:41)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:52)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:05)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:39)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:44)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:32)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:08)

Posts[Led Zeppelin IV]

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (32)
[Led Zeppelin IV]
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
DEPUIS JE SUIS SOURD

1988 17 ans. Je m'en souviens comme de mon premier baiser passionné, de ma première cuite, de mon premier coup de boule. A l'époque, j'écoute en boucle les trois meilleurs albums de l'histoire du rock'n'roll : Led Zeppelin I, II, III. C'est donc avec empressement que je découvre le IV. A 17 ans, on n'est pas sérieux comme le dit si bien Rimbaud. Pourtant, il ne fallait pas me la raconter :...

94 9
Avatar Ramblinrose
10
·
4

C'est un peu la gueule de bois après l'étonnant Led Zeppelin III dont l'accueil de la part des critiques spécialisées fut plus que mitigé. Après un début fracassant et encensé par le (encore) petit monde du Rock, Led Zep visé depuis le sol par les flèches assassines de critiques avides de brûler ce qu'ils ont... Lire la critique de [Led Zeppelin IV]

44 11
Avatar Ze Big Nowhere
8
Ze Big Nowhere ·
Epicness at its finest

Led Zeppelin IV est une foutue référence, l'étalon du disque que tous les groupes de rock doivent avoir dans leur carrière. Pour commencer, la pochette : étrange, mystérieuse et belle. Pas de nom ? What ? Juste ces quatre symboles mystiques représentant les membres du groupe. L'objet est déjà impressionnant avant l'écoute. Aux première notes, on entraperçois la toute puissance qui va nous... Lire l'avis à propos de [Led Zeppelin IV]

5
Avatar Guizmow
10
Guizmow ·
Découverte
La quatrième rugissante.

1971, Led Zeppelin est une puissance grandissante. Mais il leur manque un vrai succès populaire et critique qui finirait de les élever au sommet du panthéon du Rock. Après un accueil critique relativement froid sur leur précédent opus, le groupe décide de prendre un tournant, plus de titres, seulement 4 symboles runiques sélectionnés par les 4 membres du groupe. Tout un mystère jusqu'à la... Lire la critique de [Led Zeppelin IV]

47 20
Avatar Strangelove
10
Strangelove ·
Entre nostalgie et découverte

Né en 1991, j’aime pouvoir dire que mon enfance fut, malgré tout, marquée par des artistes comme Balavoine, Cabrel (merci Maman) ou par des groupes de renommée internationale comme les Rolling Stones, Deep Purple, et bien entendu… Led Zeppelin ! (Merci Papa !) Je ne devais pas avoir 3 ans que je connaissais déjà par cœur Stairway to Heaven tellement je l’ai entendue jouer à la maison. J’en... Lire la critique de [Led Zeppelin IV]

21 2
Avatar Gilraën
9
Gilraën ·
Toutes les critiques de l'album [Led Zeppelin IV] (32)
Vous pourriez également aimer...