Afrobeat is the future

Avis sur Leeroy Presents Fela Is the Future

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

Qui aurait cru que derrière le rappeur beat boxeur du Saïan Supa Crew se cachait un connaisseur de l'Afrobeat et un admirateur du grand Fela Anikulapo Kuti ?

Faut dire que ces précédentes productions ne le laissaient pas imaginer… Noir Fluo bien que sympathique par certains côtés, sent plus la discothèque de Vesoul que l'afrobeat du Black President.
Je grossis un peu le trait, l'album Noir Fluo, bien que décevant par certains côtés, n'est pas si mauvais que ça !

Hommage

Pourtant Leeroy signe un album hommage magnifique au chanteur Yoruba. Leeroy s'éfface pour prendre le rôle de directeur artistique. Et ça marche, c'est 1.000 fois mieux que tous les hommages de M.Pokora à** Claude François** ou de** Carla Bruni** à Renaud réunis (dans les massacres j'aurais aussi pu citer Yannick Noah et Bob Marley mais j'en ai dit suffisamment de mal dans ma critique de l'album du tennisman.

Faut dire que, pour l'album Fela is the future Leeroy s'est d'abord entouré des enfants de Fela Kuti, Femi et Seun qui a pris la relève de son père au sein du groupe Egypt 80 pour continuer de faire vivre et évoluer le répertoire du génie de l'Afrobeat.

Leeroy actualise 12 titres de Fela en gardant l'esprit Afrobeat mais en y mêlant ses influences hip-hop.
Il condense les pistes. Là où le Nigérian faisait des pistes de plus de 20 minutes, Leeroy les condense en des morceaux dont le plus long fait à peine 6 minutes.

Il invite pour interpréter les voix de nombreuses dont Nneka la chanteuse reggae-hiphop-soul germano-nigériane pour une fabuleuse reprise de *Look and Laugh*avec une guitare acoustique hypnotique et son grain de voix incomparable ! Une belle reprise.
Il invite aussi Féfé, son ex comparse du Saïan pour une reprise de International Thief Thief qui deviendra ITT, le morceau original faisant 24 minutes et celui de l'album hommage 5'50''.
On retrouve aussi dans les featuring Nakhane Toure ou Showboy et d'autres que je ne connaissais pas !

Le pari est réussi, l'hommage au plus grand musiciens africains est là sans être dénaturé alors que Leeroy lui apporte une touche de modernité incomparable et respectueuse du matériau d'origine.

C'est un grand disque qui vient d'entrer dans mon top 10 des meilleurs albums 2017

Coup de cœur !

Pour commencer, laissez-vous embarquer par Beasts of No Nation un des très grands titres de Fela Anikulapo Kuti repris pour l'hommage avec Seun Kuti

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 228 fois
Aucun vote pour le moment

Gwangelinhael a ajouté cet album à 4 listes Leeroy Presents Fela Is the Future

Autres actions de Gwangelinhael Leeroy Presents Fela Is the Future