Avis sur

Let It Bleed par FlyingMan

Avatar FlyingMan
Critique publiée par le

Let It Bleed porte admirablement bien son nom. Sorti en pleine période contestataire violente à la guerre du Vietnam et de la société en général (en Europe notamment), il marque également la fin de l'utopie pour les hippies. La violence a aussi lieu aux concerts des Stones quand ce n'est pas au sein-même du groupe avec un Brian Jones retrouvé noyé/assassiné dans une piscine. Cette violence, ce sang, se ressent sur Let It Bleed. Dès le titre d'ouverture, Gimme Shelter, on comprend que les Stones vont nous réitérer, en reprenant les ingrédients et en mieux, la grande performance de Beggars Banquet. Dès ce morceau, l'album pue le sex, le rock, la black music, la vibe, c'est entêtant, ce n'est pas un tube encore à l'époque mais il s'imposera rapidement comme un standard des Stones. Il est mon titre préféré des Stones parce que quelque chose d'unique s'en dégage... de la pure classe ! Ce mélange de violence et de sensualité qui vous prend aux tripes, je suis envouté pour toujours.

Les guitares de Let It Bleed ont toutes été enregistrés par Keith Richards, qui en fait de l'album, forcément son préféré ! Il impressionne surtout sur Midnight Rumble, avec cette guitare démente, sauvage et cruelle. Tout ca se finit avec plus de 7 minutes de You Can't Always Get What You Want, histoire d'être certain de ne pas vous en relever !

Avec Let It Bleed, les Stones ne perdent rien de leur arrogance et parviennent même à éjecter les Beatles de leur première place aux USA. Les Stones perfectionnent encore un peu plus leurs LP par rapport au précédent et se dirigent à grande vitesse vers le sommet de leur carrière...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1172 fois
10 apprécient

FlyingMan a ajouté cet album à 2 listes Let It Bleed

Autres actions de FlyingMan Let It Bleed