Avis sur

Life in Cartoon Motion par Clémence_JG

Avatar Clémence_JG
Critique publiée par le

Mika c’est cet artiste farfelu, à l’immense collection de chaussures, britannico-libanais mais parlant aussi couramment français, qui laisse sa grande sœur s’occuper du design de la pochette de ses albums, mis à part pour le dernier, et dont la voix est capable de tout d’un coup monter dans les aigues nous surprenant encore un peu plus ; passons sur le fait qu’il soit juré dans The Voice, ce qui en fait du coup le seul intérêt de l’émission, on fait tous des erreurs.

La découverte de ce premier album, et de l’univers si spécial de l’artiste, m’a fait l’effet d’une claque, je n’avais personnellement pas entendu depuis bien longtemps un album donnant autant la pêche tout en maintenant un certain niveau. Il se peut que je manque un peu d’objectivité mais je prendrais avec plaisir un shoot de Mika tous les matins alors si c’est de l’objectivité que vous cherchez, n’allez peut-être pas lire la critique de quelqu’un ayant amis neuf à l’album, simple suggestion. Et en parlant de pêche d’ailleurs, « Happy Endings » parle de séparation, pas du début d’une belle histoire d’amour, vous pouvez donc l’enlever de vos playlistes spécial mariage ou autres évènements du genre ; de l’importance de comprendre les paroles des chansons qu’on écoute (parfois du moins).

Après le nombre de passage à la radio on aura le droit de se lasser de « Relax, Take it Easy » voir de « Love Today », mais pas de soucis car l’album est en fait plein de très bonnes chansons, ayant ou non le même effet que les deux chansons précédemment énoncées (coucou « Big Girls (You are Beautiful) »). Au final la lassitude des deux premières chansons permet de découvrir le reste de l’album et tant mieux !
Certains trouveront ça trop simple, trop répétitif ou encore facile, on aurait en effet tendance à être gentil envers toutes ces chansons nous mettant de bonne humeur. Pourtant l’album est plein de surprises, « My Interpretation », « In Any Other World », et s’avère finalement parfaitement bien équilibré. Et par ses deux albums suivant, Mika réussi à prouver aux septiques qu’il sait se renouveler et que ce n’est pas moins bien pour autant. Petit préférence personnelle pour les deux premiers albums tout de même malgré le fait que j’ai beaucoup apprécié le dernier. Il a d’ailleurs été assez amusant de constater sur ses derniers albums le même effet qu’a vécu Lana DelRey à la sortie de ses chansons post « Born to Die », on trouvait ça trop répétitif sur le premier album mais quand l’artiste change et nous offre quelque chose de différent, on ne comprend pas la décision prise et on râle ; il faudrait se décider.

On oublie bien volontiers qu’il aurait soit disant prit le nom d’artiste d’une chanteuse déjà en exercice ainsi que sa présence sur TF1 donc, d’autant plus qu’il semblerait qu’il ai décidé de quitter l’émission avant même la fin de la saison.
En bref, Mika c’est de la vitamine pour nos oreilles, capable de faire apparaître un sourire en coin chez un dépressif et de faire bouger les plus timides ou accro’ à leur chaise d’entre nous.
Je termine en vous recommandant aussi très fortement le deuxième album, il nécessite parfois plusieurs écoutes mais il les vaut bien !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 479 fois
14 apprécient

Clémence_JG a ajouté cet album à 1 liste Life in Cartoon Motion

  • Albums
    Illustration Dans mon Ipod il y a...

    Dans mon Ipod il y a...

    Sans compter les albums incomplets et autres singles Absent sur SC : -The Greatest Hits Collection, R.E.M (2003) 8/10 -Start a...

Autres actions de Clémence_JG Life in Cartoon Motion