Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Immense

Avis sur Like Water for Chocolate

Avatar Gronaldo
Critique publiée par le (modifiée le )

Inutile d'y aller par quatre chemin j'adore cet album, et objectivement il est probablement l'un des tout meilleur album de rap dans la complexité du songwriting, à un tel point que c'est dur de parler en détail des morceaux sans se tromper. Car à la manière d'un Lupe Fiasco aujourd'hui, ce Common (de Resurrection à Like Water For Chocolate) et particulièrement sur cet album fait figure d'incompris, s'enfermant parfois dans un moralisme qui peut énerver. Mais à côté de ça Like Water For Chocolate représente un peu l'aboutissement de sa carrière (qui marque le début de la fin malheureusement).

Musicalement parlant on retrouve un hommage à l'afro-beat et aux sonorités nu-soul et particulièrement à certains acteurs de ces mouvements, auxquels Common fait aussi référence dans ses textes d'ailleurs, de Fela Kuti (l'intro est d'ailleurs un tribute de lui) à James Brown en passant par Tony Allen, les pionniers nigerians de la musique native de Yoruba sont à l'honneur. Pour retranscrire cette ambiance particulière il a fait appel à des beatmakers expérimentés comme Jay Dee ou ?uestlove des The Roots. L'alchimie qui en résulte sert le propos de Common qui voit la musique comme un don du ciel qu'il faut utiliser sciemment et chérir sur "Geto Heaven part.2", avec un autre acteur majeur de la nu-soul en feat, à savoir D'Angelo.

Dans le fond aussi Common base une partie de son album sur certains emblèmes de la communauté noire américaine, comme "A Song For Assata", story-telling en 3 verses ponctué par les vocals de Cee-Lo sur la vie d'Assata Olugbala Shakur, tante par alliance de Tupac et activiste des Black Panther et de la Black Liberation Army, arrêtée et inculpée de multiples charges et médiatisée pour son mauvais traitement en prison (elle s'est par la suite enfuie et réfugiée à Cuba et est considérée comme terroriste par le gouvernement américain). Plus globalement Common s'est fait spécialiste des love song sous différentes formes, de son rapport à la musique ou des femmes, il aime aussi insister sur ce qu'est être un rhymer et ce que cela implique, mais en parler à un côté réducteur et Like Water For Chocolate est un des rare album rap qu'il faut écouter en profondeur pour comprendre car bourrer de concept track qui ne paient pas de mine mais s'avère deep as fuck en réalité.

C'est d'autant plus étrange qu'après cet album Common ait sombré dans la facilité à partir de Be puis la médiocrité et la débilité avec son récent album, c'est probablement l'artiste qui a connu à la fois le plus haut et le plus bas niveau de la manière la plus marquée et probante. Le pire c'est qu'il ne serait même pas capable d'expliquer pourquoi à l'heure d'aujourd'hui. Common est définitivement une énigme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 763 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

Gronaldo a ajouté cet album à 1 liste Like Water for Chocolate

Autres actions de Gronaldo Like Water for Chocolate