Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Le meilleur chanteur guit francophone deleMonde sur la Terre entre Vénus et Mars pas loin du Soleil

Avis sur Live… De ce spectacle ici sur terre… (Live)

Avatar TristeLune
Critique publiée par le

C'est bien simple ce type à l'air faussement benêt arrive tout seul avec sa gratte et sa voix immédiatement reconnaissable, se pose dans ton salon...alors s'ouvrent les portes d'un Monde étrange, unique ou poésie rime avec naïveté où les sons des cordes métalliques s'entremêlent avec les sons des cordes vocales. Les mélodies sortent de son bout de bois pleines de blues, de colorations jazz ou bossa et RoCK aussi mais surtout elles habillent et collent à des paroles tour à tour folles, tristes, mélancoliques, profondes, légères, toujours emplies d'une réelle sincérité.

Dick Annegarn est un chaman, un sorcier ici et ailleurs en même temps !

Toutes les sensations y passent enroulées dans une espèce de magie qui n'appartient qu'aux grands musiciens. Dick Annegarn est capable de jouer du piano, de l'harmonica mais aussi d'une manière ultra minimaliste de te faire tripper avec juste sa voix et le claquement de son talon. Franchement à part les grands Bluesmen, les grands tout court..humour...qui peut faire ça ? A chaque titre il est dedans, profondément "enfoncé" dans ses accords où la dissonance devient consonante. En apparence il est loin, très loin mais toujours il revient pour communiquer avec son public. Le voir en concert c'est être assuré de partir à un moment ou un autre dans un trou du temps, un maëlstrom qui engouffre les âmes, les élève vers un ciel d'une clarté qu'on n'avait pas prévu, qu'on ne savait pas si forte. Il faut le voir cet espèce de colosse bien campé sur ses jambes un micro tombé du plafond, la guitare en bandoulière entonner un "Ça pue" vitriol aux paroles aussi improbables et intrigantes que tristes et dures.
Le live est important et permet de se rendre compte à quel point cet artiste, cet "homo poétus" à l'apparence simple presque frustre maîtrise son art. Toutefois certains titres sont encore bien meilleurs après un traitement studio ou encore quand Dick s'adjoint le concours du grand accordéoniste Richard Galliano.(Frères, Chansons fleuves).
Artiste peu connu du grand public mais unanimement adoubé par la profession qui lui a consacré un album hommage, excusez du peu, de son vivant il a toujours refusé le "star système" et trace sa route navigant entre les styles, toujours fidèle à cette fibre qui le pousse à sortir des chants, des musiques hors du temps.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Grand_D%C3%AEner_(album)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 46 fois
5 apprécient

Autres actions de TristeLune Live… De ce spectacle ici sur terre… (Live)