Pochette Low

Critiques de Low

Album de (1977)

  • 1
  • 2

Critique de Low par Ripailloux

Il me semble particulièrement difficile de parler de "Low" de façon exhaustive. Il y a en effet dans ce onzième album de David Bowie, premier de sa fameuse "trilogie berlinoise", quelque chose d'unique, de profondément indicible, et me plier à une critique "objective" où je tenterai d'expliquer tous les éléments qui font de cet album un monument serait un exercice périlleux et assez inutile... Lire l'avis à propos de Low

41 2
Avatar Ripailloux
10
Ripailloux ·

Une nouvelle constellation

La discographie de David Bowie est tellement hétérogène qu'il est difficile d'en apprécier tout le répertoire. Mais à l'inverse, il serait surprenant de persister à l'écouter et de la rejeter à bloc, tant elle vogue entre les genres avec une indéniable virtuosité. Entre deux rails de coke, il faut dire que le bonhomme ne manque pas de talent pour se réapproprier les registres musicaux, les... Lire l'avis à propos de Low

11 2
Avatar Marius Jouanny
8
Marius Jouanny ·

Critique de Low par Stanislassant

On ne peut pas contester que cet album a une ambiance religieuse. On ne peut pas contester non plus que Low est un truc complètement halluciné et, bon ok allons plus loin avec les grands adjectifs; dépravé. Parce-qu’en anglais le terme “low” signifie aussi bien mauvais que dépression, je fais de cet album mon église! Bon. Alors tout le monde le sait; Low premier album d’une “trilogie... Lire la critique de Low

8 1
Avatar Stanislassant
10
Stanislassant ·

"Baby, I've been breaking glass in your room again...listen..."

Alors que Le vent de la révolte souffle sur le monde du rock au milieu des années 70 avec l'arrivée du mouvement Punk, David Bowie a quitté Los Angeles pour Berlin, en Allemagne de l'Ouest en quête de nouvelles inspirations dans une ville encore meurtrie après la deuxième guerre mondiale. Avec Low, premier album de la trilogie berlinoise enregistré... Lire la critique de Low

9 1
Avatar dagrey
9
dagrey ·

Critique de Low par BenjaminSpringsteen

Avec Ziggy Stardust, Bowie a atteint le succès qu’il désirait tant au début de sa carrière. Mais après son périple américain et les deux albums qu’il engendra (young americans et station to station), la pression engendré par cette notoriété nouvelle commence à le ronger. Le film « l’homme qui vennait d’ailleurs » permettra au monde de constater cette déchéance. Après plusieurs années... Lire l'avis à propos de Low

8 1
Avatar BenjaminSpringsteen
10
BenjaminSpringsteen ·

L'indispensable

LE chef d'œuvre de Bowie ! Lui-même a toujours considéré ce disque comme son plus abouti. Après s'être fait la main sur The Idiot d'Iggy Pop (qui sortira 2 mois plus tard) en commençant à expérimenter des sons, il se lance dans son projet à lui, Low, qui n'a de bas que le titre. Pour reprendre une expression chère à Zappa : c'est "un film pour les... Lire la critique de Low

4
Avatar Muffinman
10
Muffinman ·

En direct de RCA

— Si nous sommes réunis aujourd’hui messieurs, c’est pour répondre à une question, non moins cruciale, tout du moins déterminante quant à la crédibilité de notre établissement: comment va -t-on vendre un truc pareil? Notez tout de suite qu'après sa dernière copie, Station to Station, on était nombreux à penser que monsieur Jones allait quelque peu calmer ses ardeurs. Au passage, numéro 2,... Lire l'avis à propos de Low

11 7
Avatar Claire Magenta
10
Claire Magenta ·

Krautlow

On se demande bien pourquoi l'époque de la "trilogie berlinoise" est considéré comme la meilleur période de la carrière musicale du monsieur... Il est donc établi que Bowie est allé en Allemagne pour s'inspirer du Krautrock qui explosait à ce moment là. Il parle notamment de Kraftwerk. Bon, très bien. Mais pourquoi ce cher Bowie n'évoque-t-il que rarement Harmonia? Il est venu les voir une... Lire la critique de Low

4 12
Avatar Woozz
7
Woozz ·

Non.

Bon, je n'ai pas aimé du tout. Si le début de l'album est habituel, on y reconnaît du Bowie, ses parties instrumentales m'ont rapidement profondément ennuyé - avec cette impression du type qui a découvert un synthé et qui s'amuse avec pour voir ce que ça fait de changer de touche... Donc, je n'ai pas accroché, je me suis ennuyé, j'attendais que les pistes se terminent sans trouver... Lire la critique de Low

Avatar Cellophane
5
Cellophane ·

Wow

Pour s'amuser, on peut comparer la discographie de David Bowie à l'Himalaya. Une chaîne de montagnes pour la majeure partie assez haute. Pour un certain nombre de ses fans, Low en est l'Everest (un comble). Deux faces aux profils différents, la première, pop à la sophistication jamais égalée et l'autre, instrumentale au zen typique de la région déjà évoquée. Lire l'avis à propos de Low

1
Avatar Toshiba
10
Toshiba ·
  • 1
  • 2