Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

I'll stop wearing black when they'll come up with a purple cover

Avis sur M A N I A

Avatar Guillaume L.
Critique publiée par le

Après un joli hiatus, le groupe était revenu en force avec un très bon album pop, AKA Save rock and roll (et oui c'est paradoxal). A peine un an après était sorti American beauty/American psycho, un album très correct mais encore plus pop et encore plus court aussi.

Nous voilà donc plus de trois ans après ce dernier disque et LONGTEMPS après l'annonce de ce nouvel opus. Une jolie pochette, un premier single qui vend du rêve de par son originalité et sa puissance inattendue, avec toujours le songwriting typique du groupe. Ensuite, il y a eu Champion, et franchement j'étais emballé. L'album allait être meilleur que le précédent, c'était quasiment sûr. Et puis non. Trois autres singles sont sortis, et même s'ils sont bien catchy, j'ai toujours du mal avec la production, trop artificielle, alors que je suis sûr qu'en Live ça envoie bien. L'album étant surproduit, surtout au niveau de la voix, c'est au casque qu'on se rend compte qu'il y a un gros travail vocal sur cet album et pas une bouillie sonore bourrée d'effets numériques. Il me reste donc cinq titres à me mettre sous la dent le jour de la sortie de l'album, avec un clip qui sortait justement la veille de cette sortie (Church, donc heureusement que je ne l'ai pas regardé en avance) car ouais, ça aurait fait 4 titres à découvrir. 4 pauvres titres de 3 minutes chacun.

Voilà donc le problème de M A N I A. Ce n'est pas un mauvais album en soi (je le trouve même bon en fait), mais il a mis trop de temps à venir pour un résultat dont on connaissait déjà la moitié, très sympathique, et où l'autre moitié s'avère vraiment pas top. Alors bien sûr, après quelques écoutes ça passe bien mieux.

Car oui, y'a des ballades qui cassent le rythme du disque dans celui-là. Elles ne sont pas mauvaises, mais je sais pas, il manque un petit truc. Le groupe en fait depuis longtemps, ce n'est pas un problème, mais là ça manque clairement de subtilité selon moi. Les gars semblent être en pilote automatique pour la moitié de leur album alors qu'il y a 10 ans chaque chanson en plus à découvrir était un vrai plaisir. C'est dommage. Mais si ça peut rassurer ceux qui liront cette critique, on est très (très) loin du carnage (parce qu'encore une fois MANIA est un bon album je trouve) de One more light par Linkin Park.

Disons juste que si FOB avait commencé à être connu en même temps qu'Imagine Dragons, ils auraient été bouffés tout crus par l'autre groupe...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 394 fois
2 apprécient

Guillaume L. a ajouté cet album à 1 liste M A N I A

Autres actions de Guillaume L. M A N I A