Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

MAMMOTH ÉCRASE LE SON

Avis sur Mammoth WVH

Avatar Gilles Rammant
Critique publiée par le

Wolfgang a interprété le chant et tous les instruments sur ce premier album de Mammoth WVH qu’il mature depuis 2015.

C’est un tour de force mais aussi une faiblesse. Il se débrouille de manière très honorable à chaque poste, mais il manque souvent ce petit truc qu’un instrumentiste qui a éprouvé son instrument est en mesure de raconter.

Cela rejoindra ce que je pense des compositions de cet album. C’est maîtrisé, bien écrit, parfaitement produit. Mais diantre, que c’est balisé ! Tous les codes sont présents et respectés, mais rien ne se détache nettement. Là où les vieux routards de Dead Daisies pondent aussi un Holy Ground ultra balisé, mais qui explosent tout du fait de leur maîtrise aiguë de leurs instruments, et d’un sens affuté de la composition, Wolfgang se montre bien sage, peut-être écrasé par tout ce qu'il devait faire.

Cet album reste très agréable, supporte de multiples écoutes, peut impressionner quand on sait que c’est l’œuvre d’une seule personne de 30 ans. Mais il manque aussi de vie, de vision.

Savoir déléguer quelques tâches à l’avenir et bien identifier le sens de sa démarche amènera sûrement la musique de Wolfgang à un autre niveau. Il a toutes les qualités pour l'atteindre.

(Ah, et c’est le fils d’Eddie Van Halen).  

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 285 fois
2 apprécient

Autres actions de Gilles Rammant Mammoth WVH