Pochette Manipulator

Manipulator

(2014)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 2
  2. 1
  3. 6
  4. 11
  5. 22
  6. 56
  7. 217
  8. 295
  9. 106
  10. 15
  • 731
  • 91
  • 224
  • 22

Liste de morceauxManipulator

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:09)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:02)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:15)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:00)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:15)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:07)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:52)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:32)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:17)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:47)
Critiques : avis d'internautes (15)
Manipulator
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Bagshaw coiffé au poteau

Qu'on se le dise: la sensation glam estivale ne sera pas l’œuvre des Temples mais bien celle de Ty Segall. D'ailleurs, le san-franciscains fait un Marc Bolan beaucoup plus convaincant que James Edward Bagshaw. Plus habité surtout, n'en déplaise à la permanente du britannique. Connu aussi bien pour ses brûlots gorgés de fuzz que pour ses velléités à séjourner plus de quelques jours en studio, Ty...

10 1
Avatar Ludovic Lux
8
·
On souhaite bien du plaisir à la concurrence.

Aujourd’hui, tout le monde le sait, Ty Segall n’est pas n’importe qui. De tous ceux qui ont largement contribué, mettons depuis 2008, à replacer Frisco sur la carte des grandes capitales de l’underground – on pense à John Dwyer, patron de Thee Oh Sees et du label Castle Face, à White Fence, aux Fresh & Onlys, etc. – le natif de Laguna Beach est sans doute le plus charismatique. Le plus... Lire l'avis à propos de Manipulator

5
Avatar ElstonGunn
8
ElstonGunn ·
Découverte
C'est louche oui, il nous manipule sûrement...

Ty Segall a quelque chose d'irritant. Extrêmement prolifique, accumulant depuis 2009 plus d'une dizaine d'albums que ce soit en solo ou avec d'autres groupes, il se paye une réputation de premier de la classe dans la section garage-psyché. Un peu le genre tête-à-claques qui nous fait flairer l'arnaque. Cependant, il réussit avec Manipulator le pari du double-album. Mazette, il semble en fin de... Lire l'avis à propos de Manipulator

5
Avatar T. Wazoo
7
T. Wazoo ·
Concentré de violence, mastoc et cohérent de bout en bout.

Par Wilfried Paris « Manipulator / I use your telephone / To sneak inside your house / My finest friend / Manipulator » Alors que Jennifer Lawrence et ses copines hollywoodiennes découvrent les désagréments de la photo cochonne sur iCloud, le blondinet californien Ty Segall sort opportunément un nouvel album, intitulé Manipulator, album très électrique et plus ou moins conceptuel sur les «... Lire la critique de Manipulator

3
Avatar Chro
8
Chro ·
Encore un petit génie

Tous les adorateurs de garage rock californien ainsi que de pédale fuzz sont sur le pied de guerre avec la sortie du nouveau Ty Segall. Du haut de ses 27 ans (attention année charnière) il est déjà à son septième album solo, sans compter tous ses projets de groupe. Voilà encore un de ces américains touche à tout ultra productif comme on les aime. En plus le petit gars joue de tous les instruments.... Lire la critique de Manipulator

3
Avatar Valentin Madafaka
8
Valentin Madafaka ·
Toutes les critiques de l'album Manipulator (15)
Vous pourriez également aimer...