Je pensais tomber sur du gros métal qui tâche, j'ai découvert un album mélodieux

Avis sur Meliora

Avatar DocCrabman
Critique publiée par le

Je ne suis honnêtement pas le plus doué pour écrire des critiques musicales.
Alors que j'apprécie énormément le rock, j'ai du mal avec tout ce qui sort de la période 70-80. J'ai donc du mal à aller explorer des genres que je ne connais pas, ou dont j'ai entendu les groupes les plus connus. C'est pour ça que je ne serais pas allé naturellement vers un groupe comme Ghost.
L'autre truc à voir, c'est que je ne me permets de faire une critique que pour un album que j'ai écouté en entier plusieurs fois, ce qui pour moi, signifie un achat en CD ... or mon dernier lecteur CD est celui de ma voiture. C'est donc du son pour de l'écoute au volant, et c'est en partie ce qui influe ma façon d'écouter et donc de juger.

Pour revenir au disque, j'avais entendu Square Hammer à la radio (Oui FM), mais sans connaître le nom du groupe. Un jour, zappant par hasard, je tombe sur BFM TV (oui oui) sur le compte-rendu du concert parisien de Ghost. Et là, je réalise que 1) le morceau pas mal entendu à la radio était Ghost, et 2) que visuellement, le groupe est (positivement) surprenant (en style visuel notamment) :-o

Attiré par ma curiosité naturelle, je suis allé voir la suite de l'album sur Spotify, mais je craignais réellement de tomber sur du gros métal qui tâche dans le style de certains groupes comme Mastondon (pardon aux familles, tout ça ...), avec d'autres titres qui ne seraient pas dans le style musical de Square Hammer.
Et bien on peu dire que je m'étais humblement planté !

Planté parce que Meliora est un disque particulièrement mélodieux, qui me rappelle, dans certains aspects que j'ai du mal à décrire, le fameux rock classique des 70's-80's que j'affectionne tant, avec avec en bonus une touche un peu plus sombre issue du métal.

Le disque commence par Spirit et son thème inspiré des films d'horreur en noir & blanc (qui sont d'ailleurs la source initiale d'inspiration de Ozzy Osbourne aux débuts de Black Sabbath), morceau où la musique bien que rythmée est là pour accompagner la voix du chanteur et qui ne l'étouffe pas.

Vient ensuite From the Pinnacle to the Pit, avec la voix trainante du chanteur, qui se transforme en donnant la fausse impression de changer de rythme (alors qu'en réalité il ne change pas réellement) dans un superbe refrain. J'adore ce morceau, et je ne me lasse de son refrain.

J'ai honnêtement un peu de mal avec Cirice, mais il reste honnêtement un morceau avec un belle sonorité, capable de stopper la guitare pour laisser place au piano accompagnant le chanteur.

Vient l'interlude Spöksonat, un des moments de calme dans cet album, et qui fait une belle transition vers He Is, morceau que n'auraient pas renié certains chanteurs folk pour sa première partie, et apaisant tout en étant intéressant car faisant progressivement monter l'instrumentation au fil des minutes de façon très très progressive.

Vient Mummy Dust qui est un des morceaux auxquels j'accroche le moins, car justement plus proche des canons du genre.

Majesty est un des morceaux des plus symphoniques du disque, lui aussi assez relaxant à écouter, mais qui en même temps n'a pas de moment qui permettre de le retenir et d'en faire un hit. Il est suivit du deuxième intermède avec Devil Church.

Absolution commence violemment (grosse riff de guitare, voix profonde), puis nous fait le même coup que From the Pinnacle to the Pit avec un super refrain mettant magnifiquement en valeur la voix du chanteur. On passe d'ailleurs progressivement du style musical initié avec l'introduction au style du refrain, avec ses longs passages instrumentaux me rappelant Led Zeppelin sur How the West Was Won.

Et au final Deus in Absentia me rappelant dans son rythme un peu hachuré certains groupes des années 70 (j'ai en tête les Doors, mais peut-être par erreur). C'est un morceau que je décrirais donc comme très classique, et donc très plaisant pour finir ce disque qui m'aura vraiment surpris de façon positive ... avant la surprise finale ^^

Pour rajouter une dernière remarque, je suis même perturbé, parce que je trouve que le style musical de certains morceaux (notamment sur l'EP) ne collent pas avec le style visuel de Ghost. Reste que c'est un achat que je ne regrette absolument pas, bien au contraire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 159 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de DocCrabman Meliora