Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.
Pochette Mr. Bungle

Critiques de Mr. Bungle

Album de (1991)

Pipi, Caca, Porno (My Ass is on Fire)

Il y a au début de cet album --si ma mémoire est bonne-- 34 secondes de rien. Du vide. J'ai longtemps cru que c'était un concept, histoire que le riff d'intro soit sauvagement envoyé à la gueule de l'auditeur comme une surprise flippante. Mais, apparemment, non, c'est juste que j'ai une version censurée de cette galette, où 34 secondes de bla bla ont été coupées... Du moins c'est ce que mes... Lire l'avis à propos de Mr. Bungle

29 9
Avatar   Vilain
9
  Vilain ·

Truisme monstrueux

Album monstrueux....paru en 1991. Pour l'ado que j'étais, je me souviens avoir découvert cette chose à la FNAC (en ce temps ou c'était un véritable temple dans lequel les jeunes pélerinaient en masse avec leur argent (comme ici : https://www.youtube.com/watch?v=WMdFnFjyR48 ) au lieu d'aller...Euh.. Bon, bref. Mike patton au chant =... Lire la critique de Mr. Bungle

7 1
Avatar Syndrome De Stendhal
8
Syndrome De Stendhal ·

Humble Bungle

Je préfère préciser en guise d'introduction que je ne connais absolument rien au groupe, même si j'étais déjà familier du groupe le plus connu de Mike Patton, Faith No More. Cet avis est donc celui d'un non-initié et doit être pris en tant que tel, son but premier est d'abord de m'expliquer (et à vous si ça vous intéresse) ma note un peu plus clairement. J'espère néanmoins qu'il aura sa... Lire la critique de Mr. Bungle

7 7
Avatar Yyrkoon
7
Yyrkoon ·

Personnalités multiples et syndrome de tourette

Mr Bungle n'est à priori pas simple à aborder. D'un autre côté un groupe de rock produit par John Zorn, il fallait bien se douter que ce ne serait pas trop consensuel. Leur musique est bordélique, variant en permanence d'un style à l'autre, jouant avec les sonorités pour mettre l'auditeur mal à l'aise. De plus, pour un anglophone confirmé, Mike Patton semble hurler/chuchoter/sangloter/chanter... Lire la critique de Mr. Bungle

9 11
Avatar herkan
8
herkan ·

Foutraque élucubratif génial !

Une chose est sûre on ne s'ennuie pas en écoutant Mr Bungle ! Depuis le DEVO qu'on ne peut pas comparer et qui n'a rien à voir je n'avais entendu une musique élucubrante qui me plaise autant. C'est un monde magique lunatique et en apparence givré dans lequel je suis rentré immédiatement alors que des Zappa ou Captain Beefheart me laissent de marbre ou me font c.... Les influences sont... Lire la critique de Mr. Bungle

5 6
Avatar TristeLune
8
TristeLune ·

Bungleito, acte 1

[...] « Quote Unquote (Travolta) », de par son ambiance vertigineuse et profondément malsaine, se pose un peu comme la découverte de l'orgie finale du film. Celle où ce pauvre mec se retrouve pris par toute cette armada de la secte dans sa quasi-intégralité, où l'on commence à être confronté à ce gros festival de chair latex qui fond et s'entremêle. Ce gros moment de surprise intervenant sans... Lire l'avis à propos de Mr. Bungle

4
Avatar Margoth
10
Margoth ·

https://www.thrashocore.com/chroniques/chronique/2188-mr-bungle-mr-bungle-1991-chronique.html

S'inscrivant logiquement dans la vivace scène fusion / funk metal de l'époque qui l'a vu naître, « Mr Bungle » est une œuvre majeure et l'une des preuves les plus criantes que - quand le mariage est effectué sous l'égide du génie musical - tous les styles peuvent être mélangés sans crainte de faute de goût. Lire l'avis à propos de Mr. Bungle

Avatar Cyril Glaume
8
Cyril Glaume ·

Bon ça suffit les conneries !

Cet album est dingue, drôle, culotté et contient des moments vraiment sympa. Musicalement j'aime assez, même si les parties ska sont un peu trop présentes à mon gout. En revanche la voix de Patton m’insupporte au plus au point, que ce soit en chant, en rap ou en bruits. Impossible d’adhérer au disque : sitôt que je l'entends j'ai envie de zapper ! Mais il faut avoir écouté cet album au... Lire la critique de Mr. Bungle

Avatar meddler
5
meddler ·