Prêcheurs d'Islande

Avis sur My Head Is an Animal

Avatar Jambalaya
Critique publiée par le

Divine surprise que ce groupe venu d’un lointain pays mordu par le froid. De l’Islande on connaissait la lutine et mutine Björk, on connaitra désormais Of Monters And Men, formidable groupe pop qui s’est trouvé une identité dans un genre ou la standardisation menace derrière quelques locomotives (Coldplay, Muse,etc…) trop rares.

Cet une drogue ce groupe, de la dope authentique avec un plaisir grandissant à chaque écoute c’est bien simple, il devient presque impossible de ne pas en prendre une dose quotidienne. Le cocktail est très simple, difficile à obtenir mais d’une redoutable efficacité: des mélodies superbes sans être faciles, des voix originales (non, le nom des membres du groupe n’apparaitra pas ici, ça vous donnerai mal au crâne, genre : Iranilstdu Karissnsson avec plein d’étranges accents partout), ce petit accent islandais découvert avec Björk pour aboutir à une pop pleine de douceur qui sait aussi prendre du rythme, faut bien de temps à autre marquer le tempo sur le volant de la voiture. Est-ce dû à l’air frais venu d’Islande ? Mais il y a un vrai côté aérien dans cet album, de belles envolées qui viennent titiller nos envies d’ailleurs. Certains vont râler contre le trop plein de réverbération et de chœurs, tant pis pour eux. Laissons les gens de bon goût profiter entre eux de cette perle venue du froid.

Après le roman policier il y aurait donc une « patte » nordiste pour la musique et surtout la pop. Si cela promet d’autres découvertes de cette qualité pas de problèmes, on prend avec les oreilles grandes ouvertes, car ils ne sont pas si nombreux les groupes qui apportent vraiment leur pierre à l’édifice et Of Monsters And Men y apporte son bloc de glace.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 436 fois
16 apprécient · 1 n'apprécie pas

Jambalaya a ajouté cet album à 1 liste My Head Is an Animal

  • Albums
    Cover Dans ma discothèque, il y a...

    Dans ma discothèque, il y a...

    J'écoute beaucoup de musique, énormément, à tel point que mon père, grand philosophe devant l'éternel m'a un jour dit que le...

Autres actions de Jambalaya My Head Is an Animal