Écouter
Pochette No More Shall We Part

No More Shall We Part

(2001)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 3
  2. 0
  3. 1
  4. 3
  5. 8
  6. 25
  7. 105
  8. 215
  9. 103
  10. 39
  • 502
  • 85
  • 154
  • 6

Liste de morceauxNo More Shall We Part

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:13)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:00)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:48)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:06)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:36)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:43)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:30)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:58)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:18)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:08)
Critiques : avis d'internautes (5)
No More Shall We Part
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de No More Shall We Part par Erw

Ah, les années 2000, notre petit ami australien a déjà suivi son bonhomme de chemin. L'époque où il faisait du bon vieux indus dégueulasse dans un garage moisi en gueulant comme un dératé est bien lointaine. Même les années 90 tiens, quand il avait l'image d'un grand décadent romantique torturé perverti malchanceux frustré et tant qu'on y est, un peu psychotique sur les bords, même cette époque...

10 2
Avatar Erw
9
·
Promesse divine

"As I sat sadly by her side", she cried And I took her cold hand in mine; She said "no more shall we part", I lied Giving her my shiny bright smile; I stayed near her while she died, I sang a "Hallelujah" on her shrine; I wish I had forgotten my pride To write this "love letter", my divine; "Fifteen feet of... Lire l'avis à propos de No More Shall We Part

22 5
Avatar Lilange
9
Lilange ·
No More Shall We Part, confession d’une tristesse amère…

J’ai débuté par trois albums de Nick Cave & The Bad Seeds : Murder Ballads (1993), No more shall we part (2001) et Push the sky away (2013), je vais me focaliser sur le deuxième... Pourquoi No More Shall We Part… tout simplement, car il assemble de façon homogène une ambiance triste et mélancolique, rude et amer dans un enrobage de rock blues sombre où fleurisse piano, violon et chœur… Un... Lire la critique de No More Shall We Part

3
Avatar Karaziel
9
Karaziel ·
Découverte
Eternel

Je pourrais mettre la quasi-intégralité de la discographie de Monsieur Cave mais il faut parfois choisir et s'il ne devait en rester qu'un, ce serait celui-ci. Ces histoires d'amours contrariées( And no more shall we part), cette lettre d'amour (Love Letter), la description de ce village hors du temps (God is in the House), tout est incroyablement juste et parsemé de ses références religieuses... Lire la critique de No More Shall We Part

6
Avatar Ghadzoeux
10
Ghadzoeux ·
Incandescence

On connaît si bien les obsessions de Nick Cave, littéraires, “artistiques”, facilement caricaturales. On a tant tremblé au grondement menaçant de sa voix unique qu’on n’aurait pas de peine aujourd’hui à en sourire, mieux encore, à l’ignorer. Pourtant, tous les doutes sont encore balayés : ce n’est pas seulement la justesse de ce grand orchestre que sont les Bad... Lire la critique de No More Shall We Part

2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques de l'album No More Shall We Part (5)
Vous pourriez également aimer...