Bonne nouvelle ! La réparation de la base de données est en très bonne voie. On vous explique tout sur notre blog.
Pochette Nuit

Critiques de Nuit

Album de (2018)

Il est 8 heures Paris se couche

Nuit de Jazzy Bazz est un bon album, un de ses rares albums que j'ai écouté je dois bien l'avouer, mais qui s'avère bien cool. Adepte des instrus jazzy la prod fait mouche, et super bien léché, qui alterne entre bpm classique et moderne. L'intro donne direct la couleur de l'album, le Jazzy Bazz doute sur lui même, et sur son futur, mais la musique est la pour l'aider à tenir et c'est la... Lire l'avis à propos de Nuit

2 2
Avatar GuiHeaume
7
GuiHeaume ·

voyage au bout de sa nuit

L'album "Nuit" de Jazzy bazz est une agréable surprise, complet et réfléchi, il dévoile une facette vraie et touchante du rappeur. on ouvre le bal sur crépuscule, le début de la nuit, le début d'une longue songerie sur sa vie, sa place dans le monde, sur l'amour et le temps qui passe. Chaque son qui suivent, suivent à la fois l'avancée de la nuit et l'avancée dans le coeur de Jazzy.... Lire l'avis à propos de Nuit

3 2
Avatar Just_Misery
8
Just_Misery ·

Un artiste complet

Une découverte pour moi, je ne le connaissais pas avant cet album. D’abord, j’ai remarqué que l’ordre des titres dans l’album n’était pas placé par hasard: on a une suite chronologique vers le bout de la Nuit: le premier morceau s’appelle Crépuscule, celui au milieu de l’album Minuit, et le dernier, Cinq heure du Matin. Ca prouve qu’il a vraiment pensé à tout les details.... Lire l'avis à propos de Nuit

Avatar cielsrealface
8
cielsrealface ·

Une très bonne suite logique

Avec Nuit Jazzy nous offre un projet très intéressant qui s'inscrit très bien dans la continuité de P-Town. On a un délire nocturne très intéressant avec des ambiances au niveaux des instrus très sympa et une variété dans les flows qui apporte une grande diversité dans le projet. Les feat sont toujours aussi intéressants et pertinents. Seul vrai bémol le morceau "Éternité" avec Nekfeu que je... Lire la critique de Nuit

Avatar Barthoche
8
Barthoche ·