Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.

Répression sournoise

Avis sur Obscene Repressed

Avatar Margoth
Critique publiée par le

[...] Bref, Obscene Repressed, c'est un peu de concessions certes mais pour servir un propos d'autant plus généreux, plus à même de s'inscrire dans le temps qu'une énième forme d'agression gratuite au top d'une intensité invariablement haute. Benighted tient peut-être là la recette de la vraie folie qui inspire tant son frontman : des moments de crises hystériques, oui, certes mais entre autres périodes plus pondérées de visu mais non moins glauques dans le fond. Telle une promenade bucolique dans un champ de mines à fragmentation.

La critique entière figure sur Core And Co, n'hésitez pas à aller y faire un tour !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 45 fois
1 apprécie

Margoth a ajouté cet album à 2 listes Obscene Repressed

  • Albums
    Pochette From the Very Depths

    Chroniqués sur Core And Co

    Car à mes heures perdues, j'écris sur un webzine musical. Enfin, j'essaye en tout cas... L'adresse du site : https://www....

  • Albums
    Pochette Reflections in the Bowels of a Bird

    CDthèque - A-B

    Non répertoriés sur Sens Critique : - Abrahma - In time For The Last Rays Of Light (2019 / Presskit) - Ad Vacuum - Horizon...

Autres actions de Margoth Obscene Repressed