Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Avis sur

October

Avatar FlyingMan
Critique publiée par le

Il n'a jamais été bon de mettre des deadlines à U2 (Pop, No Line,...), surtout quand ils ont moins d'un an pour faire October, tout ca enveloppé dans des problèmes de vol de paroles et la secte Shalom qui ira même jusqu'à séparer le groupe, l'accouchement ne saurait être plus difficile !

Le groupe a été poussé à rentrer en studio contractuellement avec un Bono vidé. Vidé d'inspiration et remplis de contradictions entre la vie de rock star et l'aspect religieux. Et c'est ce qu'on retrouve sur tout October. Du vide et de la méditation. Bref, c'est pas encore maintenant que ca va causer sex, drug and rock'n'roll. Non U2 est plus profond, peut-être trop ici. L'affreuse pochette sur les docks industriels de Dublin n'arrangent pas les choses.

Dès le titre d'ouverture, Bono joue la carte de l'honnêteté et chantera: "J'ai rien à dire (...) j'essaie de chanter cette chanson !". Finalement Gloria résume bien l'album. D'excellentes idées, la guitare, le chant grégorien final, mais une intro vite torchée et des paroles inintéressantes ! Idem pour I Threw A Brick Through A Window. On a un The Edge plutôt inspiré et qui se débrouille pas mal au vu des conditions, mais un Bono étonnement silencieux sur un titre aussi nerveux !
En fait, je considère que seules deux chansons de l'album sont très bonnes et quasi-terminées. Rejoice et surtout Tomorrow avec ses cornemuses irlandaises en intro et ce pont balançant la sauce ! Superbe ! Elle est non seulement la meilleur de l'album mais peut-être la meilleur de cette première trilogie d'album de 1980 à 1983 ! Comme quoi...

Le reste, comme j'ai dit, c'est vraiment pas glorieux. Y a Fire, qu'ils ont poussé tant bien que mal à être un tube, mais qui s'est vu faire un bide à Top Of The Pop. October et son joli piano mais qui reste anecdotique. Et puis y a surtout les 4 derniers titres. Là, y a rien à tirer. C'est du remplissage. Ils oseront même ressortir la guitare de The Cry (titre pré-période Boy) sur le dernier titre. Hop, ni vu, ni connu, je t'enroule ! Mais U2 ne s'en cache pas, et le dit. Plus d'un groupe se serait crashé, mais pas eux. October était leur épreuve du feu, et ils ont choisi pour notre plus grand plaisir de la surmonter. Les renforçant terriblement...

October n'est pas un mauvais album, les idées étaient là, mais sur le papier uniquement. C'est la copie brouillon rendue au prof à l'examen par manque de temps de recopier au propre. On a finalement un ensemble de bons passages de chansons assemblés tant bien que mal. Des titres inachevés saupoudrés d'un esprit catho des plus horribles. Bref, U2 n'a jamais été aussi peu sexy...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 265 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

FlyingMan a ajouté cet album à 2 listes October

Autres actions de FlyingMan October