Pourquoi tant de haine ?

Avis sur Panique celtique

Avatar BlindMown
Critique publiée par le

Peut-être sont-ce la nostalgie et l'habitude d'écouter cet album depuis mon enfance ; peut-être est-ce le fait que je n'ai découvert Tri Martolod - et la musique traditionnelle bretonne de manière générale - que longtemps après avoir découvert La Tribu de Dana. Probablement un peu de tout ça.

Reste que je n'arrive pas à comprendre la véhémence des critiques que je vois adressées à ces chansons et à ce groupe. C'est festif, c'est varié, les paroles sont souvent originales et bien trouvées à défaut d'être parfaites, et le mix entre hip-hop et musique celtique fonctionne bien, à mes oreilles en tout cas.

J'encourage vivement à tester l'entièreté de l'album tant le thème change, de chansons très légères ("Faut pas tiser en Bretagne", comme le titre le laisse suggérer, ne parle pas de géopolitique) à d'autres bien plus sérieuses ("L'avenir est un long passé" qui aborde le point de vue de soldats au front, "La confession" où Martial, le chanteur, incarne un homme vivant ses derniers instants après un coup de feu), en passant par des chansons inattendues ("Le chien du forgeron" qui retrace la légende de Cúchulainn, un célèbre guerrier berserker celte).

Cet album tient une place particulière dans mes souvenirs et mes goûts, et je ne serais trop recommander de ne pas simplement prendre le chemin de la facilité en le rejetant pour son prétendu plagiat.
Après tout, le groupe de métal Eluveitie a lui aussi repris Tri MArtolod avec son titre Inis Mona, et personne n'en a fait tout un foin...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 38 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de BlindMown Panique celtique