Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Led Zeppelin VI

Avis sur Physical Graffiti

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Sixième album (et unique double album studio) de Led Zeppelin et premier à être produit par leur propre label « Swan Song Records », « Physical Graffiti » fait suite au réussi « House of the Holy » et s’appuie sur plusieurs sessions d’enregistrements allant de 1970 à 1974 (sur les 15 morceaux, 8 ont été enregistré en 1974, les autres datent de sessions antérieures). Ce qui se ressent sur la voix de Plant, qui n’a pas la même en 1974 qu’en 1970 (pour les morceaux les plus anciens présent sur l’album) à cause d’une opération sur les cordes vocales entre temps.

Dans cet album qui s’avéra être le plus cher jamais produit lorsqu’il sorti (notamment à cause de la pochette qui s’ouvre par le haut et est plus épaisse avec des fenêtres à motifs interchangeables), le groupe continue ses explorations vers de nouveaux genres, entamé avec certains albums précédents. On y trouve de tous les genres allant du blues au hard rock en passant par le funk et diverses sonorités en fonction des morceaux. Le disque est homogène et contrairement au piège que certains groupes rencontrent avec le double album, celui-ci ne n’essouffle pas et garde sa puissance de bout en bout.

Le premier disque est magistral et sans aucune fausse note. Commençant de manière assez rock, électrique et énergétique avec « Custard Pie » avant d’enchainer avec les deux incontournables, le blues/rock au riff d’enfer de Page « The Rover » et le long (11 minutes) blues « In my Time of Dying » où (bis répétita) Jimmy Page fait des merveilles. Puis le très bon « House of the Holy », le funky « Trampled Under Foot » et le groupe finit cette face en apothéose avec « Kashmir ». Le genre de morceaux dont eux-seuls ont le secret, huit minutes grandioses avec l’inoubliable synthé de John Paul Jones.

A mon gout, le deuxième disque est légèrement inférieur au premier. Commençant lentement par les synthétiseurs de John Paul Jones avec « In The Light », morceau assez progressif voire planant et s’achevant par un bon gros riff terriblement efficace de Page avec « Sick Again » où Page évoque une groupie de 16 ans, on n’y trouve les deux morceaux les moins bons de l’album avec « The Wanton Song » et dans une moindre mesure « Black Country Woman ». Le premier s’appuyant sur un excellent riff de Page mais qui s’avère bien trop répétitif et finir par être lassant tandis que le second, une ballade acoustique enregistré dehors (avec un bruit d’avion au début !), n’est guère transcendant…

Excepté ces deux morceaux, le quatuor est en forme. Ils improvisent (« Boogie With Stu », un boogie enregistré avec le « sixième Rolling Stones » Ian Stewart au piano), jouent un magnifique instrumental (« Bron-Yr-Aur ») ou encore se font léger avec un côté Hawaien (« Down By the Seaside »). Mais ils nous livrent aussi « Ten Years Gone », apothéose de cette face B commençant calmement et montant en puissance avec un final exceptionnel. Teinté de mélancolie, les quatre musiciens sont en grande forme (notamment Page).

Souvent considéré comme le dernier grand album de Led Zep, il est, en tout cas, à la hauteur de sa réputation. Sans trahir ses origines, le groupe se diversifie et s’attaque à plusieurs genres et styles avec brio. Un grand album.

Ma Sélection :

Custard Pie : http://www.youtube.com/watch?v=0VH6kF8jlwA
The Rover : http://www.youtube.com/watch?v=3iEgijyJbAg
In My Time of Dying : http://www.youtube.com/watch?v=QPct5jRGPaI
Houses of the Holy : http://www.youtube.com/watch?v=sn_3s9wmZuQ
Kashmir : http://www.youtube.com/watch?v=sfR_HWMzgyc
In The Light : http://www.youtube.com/watch?v=C3jRK-sdTSE
Bron-Yr-Aur : http://www.youtube.com/watch?v=KqptegyFWbE
Ten Years Gone : http://www.youtube.com/watch?v=J9bP-LbR8u8
Night Flight : http://www.youtube.com/watch?v=YfNz_nVqnQs
Sick Again : http://www.youtube.com/watch?v=s3rkGVVmrik

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 860 fois
33 apprécient

Docteur_Jivago a ajouté cet album à 4 listes Physical Graffiti

Autres actions de Docteur_Jivago Physical Graffiti