Avis sur

Physical Graffiti par franckd

Avatar franckd
Critique publiée par le

Premier album produit sur le label créé par Led Zeppelin, Swan Song Records, et souvent considéré comme le dernier grand album du groupe, Physical Graffiti se base sur plusieurs sessions d’enregistrements allant de 1970 à 1974 (sur les 15 morceaux, 8 seulement ont été enregistré en 1974). Cela se ressent d'ailleurs sur la voix de Robert Plant, qui a changé entre 1970 et 1974 à cause d’une opération sur les cordes vocales. Le groupe continue ses explorations de nouveaux genres, (le funky Trample under Foot, aux synthés rappelant Stevie Wonder, le magistral et orientalisant Kashmir). L'album est une véritable collection de riffs géniaux de Jimmy Page, qui y étale son talent, du celtique Bron-Yr-Aur au presque Hard FM The Rover, annonçant le Hair Metal de la décennie suivante, en passant par le slide de In My Time of Dying. Bonham matraque, et la basse de John Paul Johns équalisée en V inversé sonne terriblement. Un grand album, encore. 8/10.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 399 fois
1 apprécie

Autres actions de franckd Physical Graffiti