Bonne nouvelle ! La réparation de la base de données est en très bonne voie. On vous explique tout sur notre blog.

Chef d'oeuvre suicidaire!

Avis sur Play blessures

Avatar cinemusic
Critique publiée par le

La starification a effrayé Alain Bashung si bien qu'il décide se saborder lui même avec classe!Exit Boris Bergman,il appelle une de ces idoles:Serge Gainsbourg!Ensemble ils vont créer l'un des disques les plus fascinant des années 80.
La chanson qui montre que c'est un véritable suicide commercial s'appelle "J'croise aux hébrides" dans lequel Bashung interprète "Je dédie cette angoisse à un chanteur disparu Mort de soif dans le désert de Gaby".D'ailleurs il chantera très peu "Gaby" à ses concerts et même plus du tout dans les années 2000(Par contre il chantera toujours "Vertige de l'amour"!)!
Gainsbourg et Bashung ont écrit la plupart des titres dans un bistrot.Et c'est comme cela qu'ils ont eu l'idée de "lavabo" avec ses paroles "Lavabo Fond du couloir 3ème porte à droite" puisque les lavabos de ce bistrot étaient réellement à cet endroit là!
En extrait la maison de disque décida de sortir la"plus commerciale" musicalement parlant:l'excellent "c'est comment qu'on freine" aux paroles très sombres ":"Ca sent le cramé sous les projos,Regarde où j'en suis je tringle aux rideaux","Dans ma pauvre cervelle carton bouilli"!
Bien avant "Fantaisie militaire" Il parle de l'armée dans le sublime "Volontaire" avec un texte magnifiquement ciselé par un Gainsbourg en grande forme:"A l'analyse il ressortirait Que je suis pas d'équerre,Vol de nuit sur l'Antarctique J'attends la prochaine guerre".
Autre grand texte:"Martine boude" aux lignes parfois osées mais littéraires ("je me pose en douceur sur Martine des questions d'amour propre A mes yeux elle est nickel à mes doigts je peux pas dire")!
Toujours sur "l'amour" Gainsbourg et Bashung vont toujours plus loin avec "Trompé d'érection"(rien que le titre ça s'applaudit et annonce la couleur!) dès les premières lignes("Je voulais m'introduire/Entre tes jambes/Histoire de me sentir/Membre du club") et bien évidemment ça s'arrange pas après("T'aimes plus que je t'attache /Au radiateur/Tu veux plus que je t'arrache/Le papier à fleurs").
Ce disque fut évidemment un gros échec commercial mais obtint rapidement le statut très envié de disque culte.Des artistes comme Miossec ou Gaetan Roussel le citent comme l'une de leurs plus grosses claques et disent même que ce disque les a prouvé qu'on peut faire des choses bien en français!
Après plusieurs très bons albums comme "Pizza" Bashung nous sort son premier véritable chef d'oeuvre qui pourra dérouter certaines personnes à la première écoute comme beaucoup de grand disques!
Quelques liens:
C'est comment qu'on freine https://youtu.be/IyGSLZ9FG_k
Volontaire https://youtu.be/rvNnuFbit40
Lavabo https://youtu.be/P7rNvxEtltg
J'croise aux hébrides https://youtu.be/PrxiNl5mn2g
Martine boude https://youtu.be/d7UnEwyf3cI
Scènes de manager https://youtu.be/K4_NX2xfeUg
Bonne écoute!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 365 fois
5 apprécient

cinemusic a ajouté cet album à 10 listes Play blessures

Autres actions de cinemusic Play blessures