Avis sur

Push the Button

Avatar Houblon-Warrior
Critique publiée par le

Push The Button donc. Un album intelligent, intéressant, inventif. A l'image de l'intro, et du single, Galvanize qui détruit tout sur son passage. Le mélange des genres est déjà là: musique arabe, rap et électro. Le tout se fond dans un morceau cohérent et très accrocheur. On voit déjà que même si le morceau ne se veut pas forcement linéaire (il est composé de plusieurs parties qui apparaisse et re-apparaisse régulièrement), il en reste assez évident et prenant dès la première écoute (surement grâce au riff qui est absolument fabuleux). Ensuite arrive The Boxer qui définie un peu mieux le son qu'aura l'album sur la plupart des pistes: une électro au son clair, parfois sucré, qui se veut rafraîchissement, agréable à écouter. Un son très distingué, très pop. Car même si on est dans le domaine de l'électro, les Chemicals n'en reste pas moins anglais, et cela leur réussis très bien. Ce son on le retrouvera dans plusieurs autre morceau: le splendide Believe et les interessants Come Inside, The Big Jump et Shake Break Bounce, même si c'est bien dans The Boxer qu'il sera le plus sucré. Believe donc qui est le second excellent morceau de l'album, il s'articule sur une idée d'arrangement et pourtant arrive à ne pas être redondant dans ses 7 minutes de morceaux. Suivra Hold Tight London, un morceau qui pourra paraître banale de première abord (même si l'instrumentalisation (la guitare notamment) est d'une justesse absolue), mais qui se muera bien vite en un symbole de l'epicness, de la liberté sauvage. Ecouter ce morceau à fond sur sa hi-fi procure un sentiment intense qui mérite le détour. On peut retenir de cette album la tentation réussis de faire un morceau de rap (encore plus prononcé que Galvanize je veux dire) avec Left Right qui pourtant ne trahis pas le son général de l'album et s'en sort avec brio. C'est très cohérent et même plutôt pas mal, n'aimant d'habitude pas le rap. Il y aura aussi le morceau doux et mignon avec Close Your Eyes, le Asleep From A Day de circonstance, qui même s'il est moins inspiré que cette dernière, remplie très bien sa fonction de morceau calme et agréable. Reste alors deux morceau instrumentale: Marvo Giving, qui est dans la digne lignée de l'album et reste très cohérente avec le reste, et Surface To Air plus inspiré, qui fait un peu écho à Close Your Eyes et qui fait office d'excellente conclusion à un excellent album.
Push The Button c'est avant tout un beau son électro, de l'inventivité et une certaine forme d'élégance. Certaine composition sont quasiment parfaite, elle sont toute d'ailleurs de bonne qualité. Même s'il est vrai qu'avec ces quatre premiers morceaux qui sont très imposant, le coeur de l'album peut paraître un peu plus oubliable. C'est souvent cela quand on met des morceaux aussi qualitatif, le reste du coup est moins perceptible, malgré le fait que la majorité soit très très bon eux aussi. Bref, un album qui laisse rêveur, mais avant tout heureux.

Morceau à écouter: Galvanize, Believe, Hold Tight London, The Boxer et Surface To Air

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 191 fois
7 apprécient

Houblon-Warrior a ajouté cet album à 1 liste Push the Button

Autres actions de Houblon-Warrior Push the Button