Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Power

Avis sur Rage Against the Machine

Avatar Embrouille
Critique publiée par le

Une ligne de basse.
Une ligne de basse sur laquelle s’ajoute doucement la batterie, qui monte en puissance.
Puis c’est parti, Morello rajoute sa guitare, Zack de la Rocha prononce les premières paroles de Bombtrack, et les premiers frissons arrivent.
Comme lors de la première fois. Comme à chaque fois.

Rage Against The Machine, c’est le mélange parfait. Deux genres souvent opposés, et pourtant pas si éloignés, le rap et le metal, qui fusionnent tels Goku et Vegeta pour donner une entité plus puissante que la somme des deux individus.

La recette est pourtant simple : prenez une basse et une batterie, mais quelque chose de bien groovy et punchy.
Rajoutez une guitare la dessus, pas quelque chose de trop rythmique, mais au contraire assez libre (ce qu’adore Morello, vu le nombre d’effets qu’il claque dans chaque chanson).
Et enfin, rajouter un chanteur de rap, mais par n’importe lequel. Il faut quelqu’un avec du punch, pas forcément un débit hyper rapide, mais capable de crier, voire de hurler avec hargne que souhaite exprimer le groupe.

Car oui, le groupe aborde des thèmes violents (illustrée parfaitement par la pochette, ultra-marquante), et dénonce avec virulence la société américaine dans son ensemble. Et surtout, ces paroles arrivent avec une telle puissance, la voix de Zach qui monte crescendo ses « And now you do what they told you » sur Killing in the Name pour finir en pleine puissance, pfiou !

Et puis bon, on aime ou on aime pas, mais les solos de Tom Morello, c'est quand même quelque chose !

J'aurais envie de rendre hommage à chaque piste, mais ce serais trop long puisqu'elle sont toutes excellentes. Elles sont toutes dans la même ambiance si caractéristique du groupe, et chacune se distingue des autres pourtant assez facilement (avec un petit coup de cœur perso pour Bullet in the Head, particulièrement cette fin qui envoie tellement!)

En bref RATM c’est violent, c’est puissant, c’est un album sans fausse note, c’est du rap et du metal et c’est plus que ça en même temps, c’est culte (coucou la fin de Matrix), ça aura marqué son temps, et surtout que c'est bon !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1490 fois
31 apprécient

Embrouille a ajouté cet album à 4 listes Rage Against the Machine

Autres actions de Embrouille Rage Against the Machine