Compromission ?

Avis sur Reggatta de Blanc

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

1979 : Police, drôle de groupe - un trio pour le moins hétéroclite, à la moyenne d'âge déraisonnable pour leur étiquette "punk" et à la virtuosité technique décalée par rapport à l'époque - au drôle de nom - provocation facile ? - sort "Reggatta de Blanc". Ce disque, qui connut une immense popularité à travers le monde et les générations, à la fois radio-friendly et expérimental, éthéré et rentre dedans, ésotérique et sensuel, matérialise soudain le concept de new-wave : une musique qui a gardé de l'explosion punk UK l'énergie rageuse et le goût des métissages (le reggae bien sûr) et le transforme en pop lumineuse et consensuelle. A l'époque, pauvre de nous, on adore cette compromission ! [Critique écrite en 1991]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 471 fois
6 apprécient

Eric Pokespagne a ajouté cet album à 4 listes Reggatta de Blanc

Autres actions de Eric Pokespagne Reggatta de Blanc