Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Le voyage au milieu des étoiles d'un dimanche matin au travail

Avis sur Ride the Lightning

Avatar Clode
Critique publiée par le

Ce matin je sortais de soirée et je suis parti travailler. Je commençais à 6 heures.

J'ai croisé quelques jeunes qui rentraient de soirée aussi. Ils se parlaient en s'hurlant dessus en essayant pourtant d'être le plus discret possible. J'ai doublé une petite mamie au dos courbé qui semblait porter sur ses épaules fragiles tout le poids de sa longue existence et avoir enfilé le masque mélancolique de tous les jolis souvenirs qui constituaient sa vie et qui étaient tous loin derrière elle. J'ai regardé quelques clochards lutter contre le sommeil, emmitouflés dans leur duvets dans l'entrée d'un bâtiment qui a vue des hommes passer à dos de cheval il y a de cela très longtemps, juste devant lui et là où ils se trouvent, une petite troupe de bouteilles de vin rouge éparpillée devant eux. Je suis passé devant quelques chats errants qui me regardaient avec toute la compassion du monde dans leurs regards brillants de félins au milieu de la nuit.

Enfin, quand je suis finalement arrivé, j'ai allumé deux, trois lampes de bureau pour instaurer une petite atmosphère paresseuse, me suis servi un bol de Smacks Trésor, un verre de jus de clémentine et me suis installé derrière la lumière blafarde de mes deux écrans d'ordinateur. J'ai enfilé mon casque, j'ai lancé Ride The Lightning pour la millième fois et j'ai voyagé. J'ai secoué les épaules et j'ai balancé la tête. Tous mes neurones sautaient joyeusement de bas en haut dans ce qui me servait de boite crânienne et je souriais comme un abrutit dans cette grande pièce vide, parce que, le dimanche, et bien les quelques rares chanceux qui travaillent aussi le font tous depuis chez eux. Et quand, au milieu de ce vent qui soufflait dans mes oreilles les quelques accords possédés de The Call Of Ktulu sont arrivés, s'en était trop pour mon petit cerveau à moitié engourdi. Je me voyais jeter mon ordinateur par terre et courir sauter par la fenêtre pour m'en aller voler furieusement au milieu des étoiles, propulsé par ces riffs intergalactiques et ces solos intersidérales, chevauchant la foudre au milieu d’un champ de tonnerre en furie.

Alors il s'est terminé, je l'ai relancé et c'était reparti pour un tour.

C'était un dimanche et il était 6H45.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 962 fois
30 apprécient · 1 n'apprécie pas

Clode a ajouté cet album à 1 liste Ride the Lightning

Autres actions de Clode Ride the Lightning