His Way

Avis sur Rock Swings

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

Paul Anka qui est un peu le descendant du célèbre Rat Pack, ne doit plus avoir beaucoup d'inspiration. Il a déjà eu un coup de génie, au début de sa carrière : Reprendre Comme d'habitude pour en faire un titre pour Sinatra, My Way. Bonne idée, le titre deviendra un des morceaux le plus repris au monde. De quoi vivre toute une vie sur un bon paquet de billets de droits d'auteurs.
Mais là, à 65 ans, ça semble être le creux de la vague, la panne d'inspiration. Alors, il reprend la recette qui a fait le succès de Richard Cheese, la reprise en mode crooner et grand ensemble.
Oui mais voilà, ça marche bien avec Richard Cheese and Lounge Against the Machine parce que l'humour et l'ironie sont de la partie.
Malheureusement le Franck Sinatra d'Ottawa fait des reprises très sérieusement comme si chaque titre avait été écrit par son père spirituel pour un récital au Mirage de Las Vegas.
Le choix des titres est aussi à la petite semaine. Paul Anka reprend uniquement des tubes des années 80-90 et j'ai l'impression qu'il a pris les titres qui ont le plus vendu de singles. Une technique pour être sûr de vendre sa galette, j'imagine.
Il reprend donc des titres dont nous aurions voulu oublier l'original. Qui veut encore se souvenir de Survivor, de Billy Idol ou encore des Pet Shop Boys. Sûrement pas moi.

Tout l'album semble orchestré de la même manière et les titres s'enchaîne et se ressemblent tous.

Pire, il va faire des reprises vraiment indignent des versions originales. Je citerai en vrac Black Hole Sun de Soundgarden qui ne rend vraiment pas hommage à l'autre grand groupe de Seattle ou encore pire, la reprise de The Lovecats de The Cure qui avait à l'origine une ambiance un peu jazzy mais effacée ici par un flot d'orchestration sirupeuse.
Dans les catastrophes, je citerai aussi la reprise de Lionel Richie, Hello qui est juste pathétique.

Heureusement, tout n'est pas mauvais. Il y a même une bonne reprise qui mériterait de figurer sur l'excellente liste de mon ami Calédodub, Quand une chanson fait un pas de côté (ou l’art de la reprise). Je parle de Smells Like Teen Spirit de Nirvana où l'interprétation et l'orchestration de Paul Anka ajoute une réelle plus-value. C'est à mon avis le seul titre valable sur cet album. Ajoutons aussi Wonderwall qui n'est pas pire. Mais c'est tout !

Ce disque est une déception.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 197 fois
1 apprécie

Gwangelinhael a ajouté cet album à 1 liste Rock Swings

Autres actions de Gwangelinhael Rock Swings