Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Mr. Oizo a encore agréablement frappé !

Avis sur Rythme Plat (EP)

Avatar thrashiffanneau
Critique publiée par le

Rythme plat donc...

Nouvel EP de Mr. Oizo qui sort pile 20 ans après son premier EP Flat Beat.
A cette période, après avoir été créé à des fins commerciales pour Levi’s, Quentin Dupieux (de son vrai nom) a utilisé sa mascotte Flat Eric pour illustrer son univers musical, notamment avec le clip de son tube Flat Beat que je vous conseille vivement d'ailleurs !

Comment se définit la musique de Mr. Oizo ?
Entre autre, comme pour sa carrière de réalisateur, une musique électronique expérimentale qui révèle une grande personnalité chez Mr. Oizo qui pour certain est dénué de sens et pour des fans comme moi est gage de qualité, et ça s'est encore confirmé vendredi !

Pour placer l'album dans le contexte de sa carrière, on a eu droit récemment à un story-telling posté sur son Instagram sur les compositions de Flat Beat et Rythme Plat où Mr. Oizo considère Flat Eric comme son propre fils et que c'est lui qui a composé ce nouveau Rythme Plat, annonciateur d'une nouvelle aire dans sa carrière ?

A l'écoute des quatre titres de cet EP, on a l'impression d'un récapitulatif de ce qu'a fait Mr. Oizo d'ici là !

Le premier titre éponyme rappelle des titres comme Stunt réputés pour leur composition répétitive et insipide, c'est la partie artistique de Oizo que je n'aime pas : la répétition incessante de Rythme Plat et les même notes qui donne l'impression de percer les tympans même avec le son baissé.

Le second Viandes Légumes Véhicules donne l'impression d'un résumé d'un samedi matin au supermarché, le morceau est une répétition incessante encore du titre mais avec une instru progressive agréable qui rappelle les meilleurs titres de Oizo comme Ruhe ou Positif !

Le troisième Dolce Vita inverse la tendance en répétant la même mélodie tout du long avec un rap italien par-dessus qui donne un côté estival et entraînant, en d'autres termes une bonne musique d'ambiance qui n'est pas sans rappeler par exemple Hand in the Fire en featuring avec Charli XCX

Et enfin le quatrième, de loin le meilleur titre, est intitulé Nuque et porte très bien son nom, ce titre impliquera votre nuque, ce morceau pourrait passer en boîte de nuit ou faire un carton dans un festival d'électro ! La combinaison entre basse et gloubiboulga saturé électronique propre à Oizo est réussie et nous offre peut-être l'un de ces meilleurs morceaux !
Cet EP tire sa révérence de la meilleure des manières, on a hâte de découvrir les albums suivants !

En bref, un EP efficace qui résume en quatre chansons l'oeuvre de l'artiste et est donc un bon moyen de le découvrir sans pour autant décevoir les fans et rester fidèle à son image, le travail de Mr. Oizo est toujours un plaisir à écouter pour s'échapper du caractère conventionnel de la musique !
Et prochainement aussi au cinéma avec la sortie de "Le Daim", Dupieux se place alors sur le même piédestal que Rob Zombie : musicien et réalisateur de génie !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 381 fois
9 apprécient

Autres actions de thrashiffanneau Rythme Plat (EP)