👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Salad Days

2014

3K

277

328

7.2
Romain_Emiel

Romain Emiel

En train de devenir tranquillement une référence

il y a 5 ans

Drama

Drama

Spectaculaire.

il y a 7 ans

GoldenEra

GoldenEra

Révélation du siècle!

il y a 7 ans

ThomasAchab
7
ThomasAchab

Critique positive la plus appréciée

BIG MAC (Paresse et Reverb)

Mac est un branleur. Un branleur magnifique mais un branleur quand même, comme nous le prouve cet album frustrant. Après le succès indé de "2", il y avait des attentes autour de Mac. Allait-il viser...

Lire la critique

il y a 8 ans

MC_Sauteuse
5
MC_Sauteuse

Critique négative la plus appréciée

Critique de par MC_Sauteuse

le problème de Mac Demarco sur cet album, c'est son côté branleur qui a noyé les chansons de manière irrémédiable. tout est trop lent, trop mou, trop uniformisé et donc trop ennuyeux en fin de...

Lire la critique

il y a 7 ans

MichalBruce
9

Parfait.

Quoi de mieux que le 1er avril comme date de sortie d'un disque de MAC DEMARCO ? Après l'impeccable "2" paru en 2012, le canadien revient nous balancer son univers désinvolte flirtant avec le génie...

Lire la critique

il y a 8 ans

EricDebarnot
7
Eric BBYoda

Branleur !

Mac DeMarco est un branleur ("slacker") et a même l'air très fier de l'être. Sur scène, c'est assez irritant, on ne va pas voir un mec en live pour qu'il fasse le clown avec ses potes pendant une...

Lire la critique

il y a 6 ans

dylanesque
8
dylanesque

Critique de par dylanesque

Je me souviens, en 2014, je bossais dans une radio associative et la plupart de mes camarades aimaient beaucoup Mac DeMarco sans jamais vraiment le prendre au sérieux. "Il est trop cool pour être...

Lire la critique

il y a 4 ans

ranulfateuse
4
ranulfateuse

Boring Days

Prises individuellement, chaque chanson est plus ou moins sympathique. Je mettrais aux alentours de 7 à chacune d'entre elles. Mais quand tu les écoutes à la suite, sur un même album, au bout de la...

Lire la critique

il y a 8 ans