BIG MAC (Paresse et Reverb)

Avis sur Salad Days

Avatar ThomasAchab
Critique publiée par le

Mac est un branleur. Un branleur magnifique mais un branleur quand même, comme nous le prouve cet album frustrant. Après le succès indé de "2", il y avait des attentes autour de Mac. Allait-il viser toujours plus haut? Allait-il prendre tout le monde à contrepied? Et bien pas vraiment. Il allait surtout continuer ce qu'il savait faire.

Et soyons clairs, c'est déjà beaucoup! On retrouve sur cet album, tout ce qui avait fait le succès des deux premiers. Sens mélodique imparable, production pas toujours très pro mais souvent créative, et usage compulsif de la reverb.

L'album commence sur "Salad Days" charmante petite mise en bouche avec un hook plutôt amusant. On est en territoire connu. Puis viennent trois morceaux dans la pure veine de ce que l'on trouvait sur l'album précédent. Mac a ce talent de trouver des mélodies graves mais jouées avec légèreté. "Let Her Go" par exemple est un tube absolu, et je lui espère le même succès que "Viceroy". Avec "Goodbye Weekend" on rencontre le premier faux pas de Mac sur cet album. Mélodie plutôt pauvre et fin abrupte, comme si, à court d'idées Mac abandonnait la chanson. Heureusement qu'avec les 3 suivantes on repart de plus belle: "Let My Baby Stay" nous fait revenir en mémoire "Still Together". Avec "Passing Out Pieces" l'arrivée d'un clavier baveux nous laisse enfin entrevoir un peu de nouveauté. Très bon titre, qui nous donne l'impression de tituber dans un nuage d'alcool. Enfin "Treat Her Better" conclut classiquement ce que Mac nomme lui même la "trilogie Kiki", chansons dédiées à sa petite amie (bien connue des fans). C'est ensuite qu'arrive peut-être le meilleur morceau de l'album (de Mac?) l'incroyable "Chamber of Reflection". Batterie minimale, synthés 80's, voix de crooner. Mac abandonne sa guitare rafistolée, et la troque pour un clavier sirupeux. Mac renouvelle enfin sa formule, et je dois dire que je suis très enthousiaste à l'idée d'une nouvelle direction plus centrée sur les claviers! Tyler the Creator a dû apprécier lui aussi, puisqu'il affirmait sur twitter que c'était le meilleur morceau de Mac. "Go Easy" reprend les choses là où "2" les avait laissées et l'album se termine sur un instrumental pas vraiment indispensable.

Au final, Mac n'a pas vraiment joué la carte de la surprise. Il a continué sa formule et a fait un album fidèle à l'image que l'on a de lui. L'album transpire la flemme et l'alcool. Les morceaux dépassent rarement les 2min30, deux couplets, deux refrains, un fade out et au revoir. Oui mais voilà, Mac est tellement doué que les mélodies sauvent les meubles. Et les quelques apparitions de claviers, laissent entrevoir une évolution très intéressante pour Mac.

On pardonnerait tout à Mac. Y compris un album pas très ambitieux. Mais maintenant Mac, on se relève les manches et pour le prochain on veut un peu plus de nouveauté!

Bless

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 956 fois
15 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de ThomasAchab Salad Days