Écouter
Pochette Sequel to the Prequel

Sequel to the Prequel

(2013)
12345678910
Quand ?
6.3
  1. 0
  2. 1
  3. 5
  4. 15
  5. 29
  6. 63
  7. 86
  8. 48
  9. 15
  10. 1
  • 263
  • 13
  • 26
  • 3

Liste de morceauxSequel to the Prequel

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:41)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:12)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:06)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:05)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:23)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:16)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:58)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:32)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:47)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:05)
Critiques : avis d'internautes (5)
Sequel to the Prequel
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Saison d'enfer dans un bateau ivre

Un vent aigre souffle sur le 10ème arrondissement de Paris ces temps ci. La nouvelle mouture des Babyshambles "Sequel To Prequel" fleure en effet bon le mélange des styles et des saveurs. L'angelot de la déglingue, devenu véritable ambassadeur du punk britannique à Paris, nous livre un nouvel album tout en couleurs qui évolue en des sonorités reggae, country et parfois dignes d'un folk-pop de... Lire l'avis à propos de Sequel to the Prequel

1
Avatar Jules Pedrau
8
Jules Pedrau ·
Découverte
En attendant la suite

Comme pour beaucoup de succès des années 2000/2010, soit je suis passé à côté, soit je m'en suis lassé. Les Libertines et autres groupes parallèles, j'ai arrêté de suivre en 2007 avec Shotter's Nation et Waterloo to Anywhere des Dirty Pretty Things (seuls albums vraiment intéressant selon moi de la maison Barat/Doherty jusqu'alors). Je découvre donc Sequel to the Prequel avec deux...

Avatar Max_Bard
7
·
Critique de Sequel to the Prequel par avisdupublic_ne

A l’écoute des premières secondes de cet album, ils semblent en avoir l’envie : le premier titre, Fireman, est une imitation quasi parfaite du style des Sex Pistols. Autres titres dans ce genre de rock primitif, il y a Maybelline, Seven Shades et The Very Last Boy Alive. Quatre titres détenteurs d’un rock qui m’est, personnellement, assez cher. Dans un style plus progressif, on peut noter... Lire l'avis à propos de Sequel to the Prequel

Avatar avisdupublic_ne
6
avisdupublic_ne ·
Un peu tard non ?

Le gros plus de cet album, c'est qu'il parvient enfin à trouver l'équilibre entre le bordel total (Down In Albion) et la surproduction trop proche de l’aseptisé (Shotter's Nation). Le gros moins, c'est que c'est le troisième album du groupe, et que celui-ci a fait ses premiers pas il y a 10 ans, avoir un album fixant ce standard de qualité aujourd'hui, non seulement c'est la moindre des choses,... Lire l'avis à propos de Sequel to the Prequel

Avatar Heard
6
Heard ·
Critique de Sequel to the Prequel par Théophile

Non, très honnêtement je ne suis pas fan. J'ai eu l'impression en l'écoutant que toutes les mélodies et les thèmes musicaux étaient copiés collés entre eux, et un peu modifiés. Les textes composés pour la plupart par Drew McConnell (mon chouchou) sont magiques, mais musicalement, je ne suis pas fan de cet Opus. Peter Doherty aurait il eu besoin d'argent ? A peine 6 mois après la reformation de... Lire l'avis à propos de Sequel to the Prequel

Avatar Théophile
4
Théophile ·
Toutes les critiques de l'album Sequel to the Prequel (5)
Vous pourriez également aimer...