Maiden fait du prog

Avis sur Seventh Son of a Seventh Son

Avatar Guillaume L.
Critique publiée par le

L'une des pochettes je trouve les plus énigmatiques de Maiden, ça ne pouvait que m'attirer pour une écoute. L'album est vraiment le fruit de nombreuses heures de travail et ça se ressent. Les compositions sont complexes, pas forcément accessibles à la première écoute, et surtout très solides.

Si avec Moonchild j'ai été un peu déconcerté avec sa partie clavier, sur Infinite Dreams j'ai commencé à accrocher, surtout avec ces changements de tonalité sur le refrain. Il y a des morceaux qui restent comme le titre époyme, The Prophecy ou The Clairvoyant, mais globalement le disque est tellement complexe qu'il faut du temps pour assimiler les morceaux. Le chant semble au premier abord pas vraiment raccord avec les instruments, mais cette pseudo-dissonance est un concept à part entière. Le groupe se réinvente avec cet album et ça fait du bien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 17 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Guillaume L. Seventh Son of a Seventh Son