👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

En 6 ans, les franco-finlandais de The Dø sont donc passés des élucubrations mi-enfantines mi-farfelues à une pop électro grand public tendance dépressivo-dark, et, tout en récitant leurs conjugaisons de verbes irréguliers en Anglais, nous tendent le bâton pour se faire battre : banalisation des sonorités, parfois même assez lourdingues, uniformisation des ambiances, volonté clairement exprimée de séduire le grand public... Dan et Olivia ont l'air de tout vouloir faire pour ne plus être notre groupe pop français préféré ! Sauf que non, le désamour, ce ne sera pas pour cette fois, car, bon dieu, qu'est-ce que ces chansons tiennent bien la route : créativité mélodique (sinon, ce ne serait pas de la pop, de la vraie...), talent pour transcender au moment où l'on s'y attend le moins une chanson qui pouvait paraître banale, et surtout une vraie puissance qui parcourt l'album... et ça, c'est nouveau chez The Dø. Bref, le plaisir de l'auditeur est garanti, et l'album tourne en rotation accélérée dans notre lecteur CD. Un groupe exceptionnel, c'est maintenant certain ! [Critique écrite en 2015]

EricDebarnot
8

il y a 7 ans

6 j'aime

Shake Shook Shaken
Krokodebil
6

"Sorry about this" comme elle dit.

Trois ans après leur second opus « Both Ways Open Jaws », et déjà six ans après le debut album qu’était l’étonnant « A Mouthful », c’est l’heure du retour avec un troisième disque pour le duo...

Lire la critique

il y a 7 ans

12 j'aime

4

Shake Shook Shaken
Valentin_Lalbia
8

De la bonne pop !

L'heure du troisième album a sonné pour The Dø. Le duo franco-finlandais avait divisé son public en 2011 avec Both Way Open Jaws, album moins pop et plus pointu que son prédécesseur - et premier...

Lire la critique

il y a 7 ans

12 j'aime

1

Shake Shook Shaken
EricDebarnot
8

Pop électro grand public... mais pas que !

En 6 ans, les franco-finlandais de The Dø sont donc passés des élucubrations mi-enfantines mi-farfelues à une pop électro grand public tendance dépressivo-dark, et, tout en récitant leurs...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

Moi, Daniel Blake
EricDebarnot
7

La honte et la colère

Je viens de voir "Moi, Daniel Blake", le dernier Ken Loach, honoré par une Palme d'Or au dernier festival de Cannes et conspué quasi unanimement par la critique, et en particulier celle de gauche....

Lire la critique

il y a 5 ans

193 j'aime

53

1917
EricDebarnot
5
1917

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

Lire la critique

il y a 2 ans

177 j'aime

92

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

160 j'aime

22