Écouter
Pochette Sin After Sin

Sin After Sin

(1977)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 1
  2. 0
  3. 4
  4. 2
  5. 7
  6. 39
  7. 73
  8. 73
  9. 13
  10. 8
  • 220
  • 14
  • 20
  • 3

Liste de morceauxSin After Sin

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:42)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:26)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:42)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:37)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:13)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:04)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:26)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:02)
Critiques : avis d'internautes (5)
Sin After Sin
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
I give you this, the last rose of summer

Un de mes préférés de JUDAS PRIEST. Dans Sin After Sin, le groupe fait preuve d'un tel talent de composition qui perdure tout au long du disque, contrairement à un Sad Wings Of Destiny épique mais pas si parfait que ça. Ici, on a droit à 8 titres de grande classe, servis par une production aux petits oignons (Roger Glover, bassiste légendaire de DEEP PURPLE)....

6 2
Avatar Melk
8
·
Une finesse remarquable

Ayant débuté avec deux albums de hard rock purplelien, Judas Priest a tout de même réussit à se faire remarquer par une major capable de les aider à trouver une voie plus originale. C’est donc en 1977, après une tournée européenne, que judas priest entame l’enregistrement d’un des albums les plus important de son énorme discographie. Ayant flairé le potentiel de ces jeunes loups, Jon... Lire la critique de Sin After Sin

2
Avatar BenjaminSpringsteen
10
BenjaminSpringsteen ·
Découverte
Le prête est un pécheur

1977 : Sin After Sin Le voilà ! Oui le voilà le premier album de Judas Priest à naviguer exclusivement en terre heavy metal. Rocka Rolla était hard/prog, Sad Wings hard/heavy mais SAS vient poser ce que sera le groupe tout au long de sa arrière à-venir ; le... Lire l'avis à propos de Sin After Sin

Avatar lehibououzbek
7
lehibououzbek ·
Un pas de plus vers la puissance!

Ce troisième album de Judas Priest marque un virage décisif vers le heavy metal et reste le témoin du renouveau du metal anglais qu'on appellera plus tard la NWOBHM. Le chant de Rob Halford devient plus perçant, les riffs plus incisifs à l’image de morceaux comme Sinner, Dissident Agressor ou Starbreaker qui sont parmi les plus agressifs du répertoire de l’époque. Les influences rock voire... Lire l'avis à propos de Sin After Sin

Avatar Cardinal Sin
7
Cardinal Sin ·
un débat ?

Il y a un débat entre l'abum précedent et sin after sin; Perso sad wings est vraiment topissime même si je le conçois la production laissait à désirer. Cet album ressemble plus au judas priest que l'on connait depuis 40 ans, dans le coté heavy metal, mais la il e manque le raffinement du précédent, oué je me la pète avec le raffinement et alors, sous mes airs de brutos, j'ai un cœur monsieur !... Lire l'avis à propos de Sin After Sin

Avatar Phili pon
8
Phili pon ·
Toutes les critiques de l'album Sin After Sin (5)
Vous pourriez également aimer...