Écouter
Pochette Slipknot

Slipknot

(1999)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 40
  2. 46
  3. 73
  4. 84
  5. 190
  6. 360
  7. 639
  8. 530
  9. 236
  10. 97
  • 2.3K
  • 142
  • 97
  • 13

Liste de morceauxSlipknot

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(0:35)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:19)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:56)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:28)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:38)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:41)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:53)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:39)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:06)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:58)
Match des critiques
les meilleurs avis
Slipknot
VS
Slip Knock

Slipknot J'ai découvert Slipknot quand j'étais jeune par le biais du jeu Guitar Hero 3 en 2007, à travers leur titre Before I Forget. C'est 12 ans plus tard que je prend enfin le temps de découvrir leur tout premier album éponyme, Slipknot. Dès (sic) j'ai compris que j'aurais affaire à un album plus brutal, moins mélodique que ce...

En demi-teinte

Comme tous les gros noms du neo-metal depuis 20 ans, Slipknot sort des albums dans lesquels on peut d'un côté écouter quelques singles de qualité ainsi que d'autres pistes qui plaisent à l'oreille, et dans lesquels on a d'un autre côté une certaine indigence : en gros, Sic, Eyeless, Wait and Bleed, Surfacing ou encore Spit it Out, c'est bien, et puis Tattered & Torn et 4 ou 5 autres titres, c'est naze ! Mais même si c'est de la musique commerciale qui ne dit pas son nom... Lire la critique de Slipknot

1
Critiques : avis d'internautes (12)
Slipknot
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Bourrin, idiot, autistique.

Autistique, simplement. Des bouffons tapant fort sur des instruments, ça fait du bien. (Alors oui y'a du taff derrière ça, mais putain, qui aurait envie de se faire chier à décrire ça ? C'est du bordel bien branlé et c'est tout, tu éclates ta chambres en portant un masque de clown et voilà, t'es bien) A côté de ça t'as des ambiances bien cools. Genre Tattered and Torn. Ouais ça c'est cool Lire l'avis à propos de Slipknot

4 2
Avatar ChaMld
8
ChaMld ·
Dans ma jeunesse insouciante

Slipknot est un groupe qui a toujours convoité les polémiques à cause de son coté commercial, des masques, uniformes, 9 membres, ext... Son but fut aussi de séduire les djeunz en plein crise d'ado et d'identité musicale. Moi même étant tombé dans la marmite à 14 ans, c'est avec du recul que je concocte cette critique. Et après plus de 4 ans de côtoiement, la claque est toujours la même.... Lire la critique de Slipknot

4 6
Avatar Fullman
8
Fullman ·
Découverte
Violence édulcorée

Dommage, je trouve le début de l'album plutôt efficace, mais si (sic) annonce déjà mes passages préférés de The Subliminal Verses, Eyeless et Wait and Bleed rappellent quant à eux -et malgré leur efficacité- que le Slipknot des débuts tend beaucoup plus à faire jumper les kidz que ce que leur formation et leur allure pourraient (me) laisser... Lire la critique de Slipknot

1
Avatar HyperBrother KGO
3
HyperBrother KGO ·
Mon préféré

Découvert cette album après Iowa, j'ai senti nettement la différence technique entre l'album éponyme et Iowa Sur cette album, les 9 membres ne sont pas des fous techniquement, mais bordel, que c'est bon, on entend bien mieux les scratchs de Sid, une percussion dingue prête à tout casser, des guitares lourdes et saturé, un Corey qui ne pense qu'à gueuler. L'album qui dépote sa maman Lire la critique de Slipknot

4
Avatar Big-Bang
10
Big-Bang ·
*insérer ici jeu de mots avec "slip" dedans*

Slipknot est une troupe de troubadours au cahier des charges très simple : faut que ça plaise pas aux parents. Et pour ça, on peut pas dire qu'ils mentent sur la marchandise : déjà le nom du groupe est trop d4rk ("nœud coulant" et non pas "papillon"), la pochette est en rouge et noir (des couleurs trop d4rk), et les masques des Slipboys et même leur posture sont dignes d'une photo de classe... Lire la critique de Slipknot

Avatar Nathan Cooper
6
Nathan Cooper ·
Toutes les critiques de l'album Slipknot (12)