Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Drôle d'accueil. // Le son d'un futur perdu.

Avis sur Slow Focus

Avatar Kévin Giraud
Critique publiée par le (modifiée le )

Première écoute :
Cet album, qui avant même l'écoute me semblait compromis par ses pistes qui dépassent parfois les dix minutes, s'est révélé au fond très hermétique.
Je ne connais pas Fuck Buttons, mais d'après ce que je lis, ils usent et ré-usent de beats et de bruits, dans des tons différents au fur et à mesure des albums.
Personnellement, je n'aime pas. Pas que les beats/bruits me dérangent, mais je les trouve ici inintéressants, redondants et étirés, avec la désagréable impression que chaque morceau pourrait être amputé de la moitié de sa durée et fonctionner tout aussi bien, voire mieux.
Sur ce, je passe mon chemin.
4

[Edit : à force d'entendre du bien dessus, je me suis dit que je devais être passé à coté peut-être, et de fait :

Deuxième écoute :
Meilleur contexte d'écoute, meilleure idée de l'univers, contre-claque. Slow Focus en fait, c'est la bande son de cet été, si le 21 décembre de l'année dernière avait tenu ses promesses. Un mix de sons dérangeants sur un beat post-apocalyptique, engloutissant dès qu'on s'y plonge correctement. Un album à écouter tout en s'imaginant parmi les décombres, sur le toit du dernier immeuble debout de la civilisation.

Merci à ceux qui m'ont donné envie de le réécouter. ]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 726 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Kévin Giraud Slow Focus