Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.

Une pochette aux multiples références

Avis sur Somewhere in Time

Avatar lehibououzbek
Critique publiée par le

Je n'avais jamais réalisé à quel point Somewhere in Time était génial.

Coincé entre deux monstres (Powerslave et Seventh Son) - lesquels sont des œuvres que tous les fans de Maiden placent en haut de la pile - SIT intervient alors que le groupe est en pleine bourre. Après un Live After Death sorti l'année précédente, 1986 apparaît comme le tournant majeur de leur carrière. Ils sont, en quelque sorte, au sommet de leur art.

On est en 1986 et l'équipe à Bruce Dickinson part au Bahamas pour enregistrer "Somewhere"...Ce sera d'ailleurs la troisième et dernière fois qu'ils iront aux studios Compass de Nassau (après Piece of Mind et Powerslave) pour mettre en boîte un album.
..et le résultat est particulièrement surprenant CAR on assiste pour la 1ère fois à l'utilisation de synthétiseurs (très en vogue à cette époque dans d'autres genres musicaux) chez Iron Maiden MAIS qui, au lieu de noyer les autres instruments, viennent apporter une touche "futuriste" au contenu. Et justement, on est en plein dedans quand il s'agit de regarder la pochette ET le titre de l'opus. Je ne vais pas rentrer dans les détails MAIS la cover recèle d'une multitude de références.

Bref, passé ce constat rapidos, je peux aisément dire que sur les 9 titres de la galette, 5 sont des tueries, des morceaux que j'ai du me passer une demi douzaine de fois histoire de bien les appréhender.
Les deux premiers sont fabuleux. Le titre introducteur "Caught Somewhere in Time" ne pouvait mieux résumer ce que serait la suite des deux faces. Quant à "Wasted Years", il fait partie de chez chansons typées Iron Maiden, qu'on reconnaît dès les premières notes de guitare.

Et les trois derniers "Stranger in a Strange Land", "Déjà-vu" et "Alexander the Great" donnent à cette flipside un côté épique qu'on retrouvera sur l'enregistrement suivant.

Selon moi "Somewhere in Time" est probablement l'un des tous meilleurs albums de IM, et quelque peu sous-évalué ici.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 212 fois
3 apprécient

Autres actions de lehibououzbek Somewhere in Time