Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.

Maiden n'est pas encore mort !

Avis sur Somewhere in Time

Avatar BenjaminSpringsteen
Critique publiée par le

Certains fans estiment que l’album sorti entre 1982 et 1985 sont les meilleurs et qu’en cherchant à se diversifier Iron Maiden a perdue sa spontanéités.
Celons eux les expérimentations de Steve Harris ont largement diminué l’efficacité des riffs d’iron maiden et ont ainsi mis fin a une période de gloire qui aura durée 5 ans.
Il convient maintenant de profiter du recul que nous avons pour réévaluer la place qu’occupe somewhere in time dans la carrière de la vierge de fer.

Cette album fut composé en majeurs partie par Steve Harris car Bruce Dickinson n’a pas accepté de participer a l’élaboration de l’album qu’il trouve encore aujourd’hui faible, sont désaccord a d’ailleurs faillit l’obliger à quitter le groupe.
Néanmoins jeter « somewhere in time » aux oubliettes pour cette raison serait une grave erreur d’autant que les anglais ne sont pas les seuls à connaitre des tensions au moment ou leur leader souhaite élargir la palette sonore du groupe.
D’ailleurs les divergense de point de vue entre musiciens sont légions dans le monde du rock et du métal, on peut citer comme exemple les altercation entre Axl Rose et Slash des guns n rose , le duo Jagger / Richard des Rolling Stones etc …
Mais ces divergence n’ont pas toujours mené a de mauvais album loin de la et « somewhere in time » le prouve de la plus belle manière.

Car oui le son du groupe semble plus « lisse » lors des première écoute , oui la production résolument moderne donne une nouvelle teinte au morceaux du groupe et s’éloigne largement des essais précédents, mais la légère frustration que l’on ressent a la première écoute n’est due qu’a nos préjugé et une fois ces premières appréhension passé notre oreille s’ouvre pour apprécier pleinement l’album le plus novateur des anglais .
Le style ce fait plus mélodique, les guitares dominent plus qu’avant se qui masque un peu plus la basse de Steve Harris, la batterie n’a jamais été aussi puissante et la voie de Dickinson c’est assagit.
Aucune réticence du chanteur n’est audible sure ce « somewhere in time »bien au contraire et l’album contient sans doute la plus belle performance vocal de Dickinson qui semble s’intégré à merveille dans les nouvelles compositions du groupes.
Les synthés quant à eux sont utilisés de manière raisonnable et contribuent à apporter une ambiance futuriste à l’album sans dénaturer le son du groupe.
A la sortie de ce « somewhere in time » le single « wasted years » connaitra le même succès que « run to the hills » parue en 1982.

Doté d’une production irréprochable et utilisant parfaitement les possibilités offerte par les tout jeunes synthétiseurs, « somewhere in time » parait toujours aussi moderne plus de trente ans après sa parution et prouve que la période de gloire d’iron maiden est loin de s’achever.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 578 fois
3 apprécient

BenjaminSpringsteen a ajouté cet album à 5 listes Somewhere in Time

Autres actions de BenjaminSpringsteen Somewhere in Time