Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

Song Cycle

Avatar Vincent de Lavenne
Critique publiée par le

Comme pas mal de gens, je suis arrivé à Van Dyke Parks par le biais de Smile, et comme beaucoup de gens (comme l'auteur du commentaire précédent), j'avais entendu des dizaines de critiques dithyrambiques concernant cet album, en faisant le chef-d'oeuvre oublié de la pop, ou je-ne-sais quoi encore. Et ma première écoute a été aussi déroutante que celle de tant d'autres je suppose. Je suis bien d'accord avec Erw : c'est un foutoir. A la première écoute, ça part dans tous les sens, on a l'impression que les arrangements débordent la mélodie, que la voix parvient de derrière une cabine téléphonique, on se demande que vient faire le banjo par ici, quel rapport "Donovan's Colours" peut bien avoir avec le morceau folk acoustique "Colours" de Donovan, et j'en passe. C'est par la suite que j'ai vraiment commencé à être pris par cet album. Plus je l'écoute, et plus je l'apprécie, peut-être par trop plein d'indulgence, mais surtout parce que j'aime l'aspect coffre à jouet de l'album. A chaque écoute (c'est quasi-garanti), on s'aperçoit d'un détail nouveau. J'ai même l'impression, de temps en temps, de n'avoir jamais entendu des pans entiers de l'album. Et au fur et à mesure des écoutes, le style extraordinairement grandiloquent de Van Dyke Parks devient de plus en plus agréable, et fluide à mon oreille. Il faut dire que son parcours éclaire un peu tout ce qui se passe dans l'album : il a fait ses débuts dans la musique folk, et a également une solide formation classique, notons aussi que c'est lui qui a réalisé l'arrangement d' "Il en faut peu pour être heureux" (dans le Livre de la Jungle, parfaitement !), sans oublier la collaboration de long terme avec les Beach Boys, bien sûr.
Bien entendu, le style particulier ne plaira pas à tout le monde, c'est sûr. Mais une dernière chose avant de filer : je pense qu'on peut vraiment parler d'une écriture solide pour la plupart des morceaux qui ne sont pas des "interludes", et je vous conseille d'écouter cette version piano/voix de Parks lui même pour vous rendre compte de ce que donnent ses chansons sans l'exubérance orchestrale qui le caractérise : http://www.youtube.com/watch?v=l-J0JrExgh8

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 261 fois
2 apprécient

Vincent de Lavenne a ajouté cet album à 2 listes Song Cycle

Autres actions de Vincent de Lavenne Song Cycle