Une chronique d'Olivier

Avis sur Soul Power

Avatar bm51chalons
Critique publiée par le

Pour un premier album sorti en 2014, sur le label Burger Records, Curtis Harding frappe un grand coup.Ce jeune homme originaire, du Michigan (USA), a été élevé au son du gospel, vous me direz cela ne fait pas tout pour être un artiste de premier plan. Comme souvent, le métissage est la clé de la réussite musicale.
Curtis Harding, dans cet album, a réussi à mixer ce feeling vocal propre à la soul, avec différentes touches instrumentales qui viennent complétées idéalement la voix. C’est ainsi que l’on retrouve des guitares rock omniprésentes, épaulées par un clavier et des cuivres, saxophone, trompette.
Une fois le panorama musical dressé, il ne reste plus qu’à déguster la douzaine de chansons, avec, des pépites comme : « Castaway », une chanson au tempo langoureux sur lequel se greffe un refrain résolument rock.
Il se dégage de cet album une atmosphère sensuelle avec en toile de fonds la hargne du rock.
Bref, un album pour les longues soirées torrides estivales.

Olivier

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 216 fois
2 apprécient

Autres actions de bm51chalons Soul Power